Batman - Un long halloween édition TPB hardcover (cartonnée)

Batman - The long halloween
Paru le 04/01/2013 chez Urban Comics
Un long halloween
Comics
Inconnue
Inconnu
DC Essentiels
Comics / Super Heros
416
18.5x28.2 cm
couleur
35 (0 EUR)
9782365771788
9782365771788
+ de 10 ans
Pas de site officiel
Tim SALE
Jeph LOEB

Résumé du tome : Un tueur frappe Gotham à chaque fête importante. Dans une ville mise à feu et à sang par des criminels costumés, la liste des suspects est longue

Staff MS9/10
(9/10 - 1 notes)
Membres6/10
(6/10 - 1 notes)
LibrairesNONE/10
(0 notes)
Votre note : NONE/10
Il faut être connecté pour pouvoir noter une série.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Critiques staff CS sur ce tome
13 critiques rédigées
Note : 9/10
Critique T.1: Attention : chef-d’oeuvre !

Avec Batman, un long Halloween, Jeph Loeb - au scénario - et Tim Sale - au dessin - nous signent certainement l'un des plus grands moments de lecture dans la collection des comics Batman.

L’histoire : nous suivons Batman, lancé à la poursuite d’un tueur en série, Holiday, qui sème le chaos dans la mafia de Gotham City en commettant un crime à chaque jour de fête.
Noir, palpitant à souhait, les auteurs nous livrent un excellent thriller, digne des classiques du genre. Le scénario de Loeb nous plonge aussi bien dans les méandres de la mafia de Gotham et de la police corrompue que dans l'esprit torturé des personnages.

Un long Halloween est également une habile rétrospective des principaux ennemis de Batman : le Joker, l’épouvantail, le Sphinx, Falcone, etc.
Chacun des chapitres de l’histoire fait intervenir un ennemi différent. Mais loin d’être un simple catalogue de méchants, Loeb et Sale ont réussi à leur donner à chacun un rôle à jouer dans l’avancement de l’enquête, gardant ainsi une structure cohérente à l’ensemble de l’histoire malgré le découpage en treize épisodes, un sacré tour de force !
Catwoman fait l’objet d’une attention toute particulière des auteurs, lui faisant vivre avec Batman une étrange idylle, les scènes de séduction et d'entraide succédant aux trahisons, plongeant parfois le Chevalier Noir dans le plus grand désarroi. Est-elle du bon ou du mauvais côté ? Où s’arrête le bien, où commence le mal, c’est la question inhérente à toute l’histoire de Loeb et qui hante les principaux personnages.

Batman est secondé par l’inspecteur Gordon et le procureur Harvey Dent. Batman, Gordon, Dent, tous trois lancés dans une croisade contre les âmes perdues de Gotham. Ils représentent, chacun à leur manière, trois visions différentes de la Justice : Gordon, incorruptible, droit, pour qui la Justice doit avant tout être juste. Batman représente la justice implacable, qui s’abat quoi qu’il arrive. Et Harvey Dent... ah mais je préfère vous laisser le découvrir.
Nous pourrions presque parler de quatuor en ajoutant Bruce Waine à nos trois autres justiciers. Bruce se fait ici enquêteur, discret et efficace, et c’est plutôt réussi. Dommage qu’il ne fasse que de très rares apparitions.

Côté dessin, Tim Sale, met l’accent sur les jeux de clair obscur, ce qui renforce la dramatisation de l’histoire. Le noir est omniprésent mais il sert l’ambiance avec brio. La palette minimaliste met en valeur les rares touches de couleurs vives et attire l’œil du lecteur sur certains détails pour accroître leur impact émotionnel : le sang, une rose, un vêtement d’enfant...
Tim nous offre, dans ce comic-book, quelques planches magnifiques, démontrant sa maîtrise de la mise en scène. Et si parfois quelques très rares scènes semblent timidement comiques, en particulier au début de l’œuvre, cela a pour avantage d’ajouter un peu de légèreté à cette histoire à la tension pesante.

Que cela soit au niveau du dessin, de l’histoire ou des personnages, nous sommes très proche du Batman, Année Un de Franck Miller et David Mazzuchelli, dont Jeph Loeb et Tim Sale ont fait de Batman, Un Long Halloween une suite. Ils ont repris le même réalisme et la même ambiance dramatique en essayant d’aller encore plus loin que leurs prédécesseurs. Ils ont sur lui donner un véritable aspect cinématographique tout en préservant la qualité du dessin et scénario. Christopher Nolan ne s’y est pas trompé, puisqu’il s’est inspiré de Un Long Halloween pour ses films Batman Begins et The Dark Knight, comme il le dit lui même dans une interview disponible au début du comic-book.
Un seul bémol concernant l’œuvre de Loeb et Sale, l’histoire comporte quelques petites longueurs, cela reste parfaitement excusable compte-tenu de la qualité du reste.


Un scénario bien ficelé, un dessin sombre, presque cinématographique, Un Long Halloween de Jeph Loeb et Tim Sale est un incontournable qui a marqué de l’univers Batman. Un thriller passionnant, une histoire pleine de rebondissements jusqu’à la dernière page, vous passerez un excellent moment de lecture.
Je vous conseille en particulier l’édition Urban Comics dans la collection DC Essentiels, pour le papier mat qui sublime le dessin de Tim Sale mais également pour les nombreux bonus offerts, à un prix plus abordable que la version Absolut, en particulier l’interview de Nolan mais pas seulement.

A posséder absolument !
Le 18-02-2013 à 20:42
Avis des membres sur ce tome
Pas de critique pour le moment.
Votre avis sur Batman - Un long halloween 1
Il faut être membre pour pouvoir donner son avis. L'inscription est rapide et gratuite.
Devenir membre
Tous les tomes de l'édition

  • #1