• Critique Howard le canard T.2 par

    Après un premier tome bourré de clins d'oeil et d'humour, Howard the duck est de retour, prêt à voler dans les plumes de ses ennemis ! Le tandem Chip Zdarsky et Joe Quinones reprennent de nouveau les aventures de notre désormais célèbre palmipède, pour notre plus grand plaisir.

    Un sosie féminin de Rocket Raccoon et d'Howard se révèlent rapidement lors de notre lecture, avec une histoire vraiment pas réjouissante, quand on sait qu'ils ont été les cobayes de la sauvegarde de leur espèce pour le Collectionneur du futur. Mais grâce à un de ces chercheurs s'étant attaché à eux, ils arrivent malgré tout à échapper à leur destin funeste en retournant dans le passé... où se situe donc notre canard !
    Des aventures hors du commun sont à présent prêtes à démarrer avec des invités de marque comme les gardiens de la galaxie vus en couverture, de l'époque où Kitty Pryde était Star-Lord. Puis, nous y croiserons le Silver Surfer, et même Galactus et son nouveau Héraut. Adorant le principe même du Collectionneur, j'ai effectivement été vite happé par ce synopsis ou les gags en tous genres, jusqu'à faire d'Howard temporairement un portail vivant ou un Surfeur d'Argent.
    Les idées mêmes les plus loufoques passent, puisque l'on est déjà dans un comic se moquant de lui-même, et ce n'est pas la dernière histoire auprès de Squirrel Girl ou l'Ecureuillette, qui me contredira, avec ses apartés en bas de page, qui est presque plus intéressant que l'histoire... et pourtant dedans, il y a un écureuil Wolverine !

    Si vous aimez justement l'humour des gardiens de la galaxie qui ne se prend jamais au sérieux, vous aimerez sans doute le malheureux Howard le canard, qui est prêt à subir toutes les idées les plus farfelues de son scénariste, pour le meilleur, et surtout pour le rire.

    8

    Auray - 26 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Howard le canard T.2 ?
Ecrire une critique