• Critique Tech Jacket T.4 par

    C’est assez laborieux les retours en avion : les enregistrements, les divers contrôles, les attentes conséquentes…. On serait bien mieux loti si chacun pouvait voyager dans sa propre armure robotique… Il a de la chance… Tech Jacket !

    Enfin pas vraiment à vrai dire, vu que Zack va devoir affronter une nouvelle menace qui risque de détruire notre galaxie au même titre que celle des geldariens : voilà encore une épreuve de taille pour le héros.

    Tout comme les « Gardiens du globe », Tech Jacket tire sa révérence avec ce 4ème volume. La conclusion se veut explosive et grandiloquante mais elle s’avère au final plutôt décevante. La menace est un peu brouillonne, tout comme la résolution, qui l’est tout autant. C’est malheureusement typique de ces fins hatives...
    Pourtant, la saga méritait bien mieux surtout au vu du travail de Joe Keatinge qui a le mérite d’avoir fait évoluer significativemenet le héros. J’ai d’ailleurs été souvent surpris par certaines directions, principalement dans la relation entre Zack et Lin qui a pris une tournure jamais vu jusque là, bousculant toujours leur relation jusqu’au dernier volume.
    Pour le reste, le duo d’auteurs (Khary Randolph accompagne le scénariste tout le long de son run) fait honneur au genre mecha avec un hommage appuyé sur les transformers et Iron Man. Le dessinateur aura excellé tout le long de son passage, principalement dans le dynamisme et les représentations tranchantes des mechas. Il n’est pas étonnant de le voir maintenant officier du côté des big 2 tant il est pétri de talent.

    Bien que gaché par une conclusion hative, Tech Jacket reste un bon petit spin-off sur un personnage à la trajectoire curieuse qui plaira avant tout aux curieux qui veulent en savoir plus sur l’univers d’Invincible, pas plus. Et sinon je suis arrivé chez moi à 4h du matin… Vous voyez qu’il a de la chance Tech Jacket !

    5

    Blackiruah - 23 septembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Tech Jacket T.4 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10