• Critique Fear agent T.3 par

    La série « Fear Agent » est surement l’un des monuments modernes des comics de science fiction. Cette dernière, de Rick Remender, Tony Moore et Jerome Opena, mettait en scène les frasques totalement barrées de Heath Houston, un rescapé de la Terre, alcoolique, dépressif car hanté par une tragédie très lourde à supporter mais aussi débrouillard et très compétant lorsqu’il s’agit de dézinguer des aliens et autres créatures de toutes sortes. Ce monument brille par l’alchimie entre les récits aux airs fous d’antant et le sérieux de la psychologie humaine qui amènera un récit épique et terriblement intime. Bref, c’est indiscutablement un classique du genre. Hors, Akileos nous avait permis de découvrir la saga complète en 2 intégrales. Il manquait encore quelques récits supplémentaires (issues du volume Tales of Fear Agent) à rééditer : C’est maintenant chose faite grâce avec ce dernier hors série.

    Ce volume propose en réalité divers petits récits où les auteurs ont invité des compères pour proposer différentes frasques de Heath. J’ai personnellement retrouvé tout ce que j’aimais dans ces pages. C’est déjanté, bourré d’actions, funs tout en retrouvant ce soupçon de mélancolie mais jamais dans l’excès.
    Il est d’ailleurs amusant de voir que tous les invités artistes comme scénaristes ont rendu un fier hommage au personnage tant visuellement que dans la caractérisation, reste que les plus marquants sont bel et bien le premier et le dernier récit scénarisés par Rick Remender et accompagné de Kieron Dwyer pour le premier et surtout Francesco Francavilla dans son style horrifique si caractéristique.

    Ces récits n’apportent rien de particulier à cette grande fresque qu’est « Fear Agent » mais retrouver tout le plaisir de cette dernière fait tout le charme de ce dernier volume si particulier. C’est un joli hommage de la part de tous ces artistes qui font la part belle dans leur style à cet univers qui ne peut qu’attirer la sympathie de tout amateur du genre et de la série. Dans une édition de qualité, dans la continuité des dernières intégrales de l’éditeur, tout est fait pour que le prolongement du plaisir soit optimal, pourquoi hésiter ?

    7

    Blackiruah - 07 janvier 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Fear agent T.3 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10