• Critique The Authority T.1 par

    Des cendres de StormWatch Black vont naître une équipe de super-héros peu recommandables, Authority. Le scénario est tapé par Warren Ellis que l'on connaît déjà de près ou de loin chez le même éditeur, Urban Comics, avec Hellblazer ou le Transmetropolitan. On y remarque également, sur la couverture, le nom du talentueux dessinateur Bryan Hitch, dont j'admire toujours le travail sur Fantastic Four ou Ultimates aux côtés du non pas moins talentueux Mark Millar, mais ceci est une autre histoire. Reprenons donc celle-ci.

    Bien qu'inspiré forcément de ce qui se fait de mieux en super-héros pour l'imagination des pouvoirs de chacun, il faut dire qu'il y en a un ou deux qui sortent de l'ordinaire. Je pense à Jack Hawksmoor par exemple qui ressent la ville et peut en tirer tout un tas de possibilités. Mais on peut aussi parler du charisme de Midnighter qui voit un million de possibilités différentes pour mettre à terre un adversaire, et ça quel que soit son coup. Puis, on a Jenny Sparks, au caractère bien tranché, quitte à dire beaucoup trop d'injure pour son âge avancé, avec pourtant une apparence qui rendrait jalouse n'importe quelle marque de cosmétiques.
    Trois chapitres sont à différencier, avec pourtant un fil conducteur, tous veulent la peau de la planète en croyant être les plus adeptes à la gouverner. La menace est toujours différente et on s'amuse à savoir comment va s'en sortir notre petit groupe, ou quel pouvoir sera cette fois-ci mis à contribution. Le top et certainement la justification pour cet achat, sont des dessins grandioses, à coup de doubles pages envahies d'ennemis extraterrestres, ou issus de monde parallèle, et tant qu'à faire pourquoi pas un créateur de toute chose. Le spectacle est à son comble !

    Ne vous inquiétez pas si vous prenez en cours de route, vous ne serez pas perdus, par contre vous aurez peut-être une furieuse envie de prendre les tomes précédents ( The Authority : les années Stormwatch aux Editions Urban Comics), ou le tome suivant, pour partir de nouveau dans ce blockbuster hollywoodien sur papier.

    8

    Auray - 02 septembre 2017

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu The Authority T.1 ?
Ecrire une critique