• Critique Daredevil T.2 par

    Il est vrai que j’apprécie quand un auteur prend du temps pour raconter un arc, du moins, surtout quand tout est rassemblé dans un album, ce qui est précisément le cas ici.

    Alors que Daredevil a enfin résolu l’affaire autour de son identité révélée, Matt peut enfin reprendre son train de vie usuel en retrouvant son amour, son travail et son masque lorsque la nuit tombe sur Hell’s Kitchen.
    Mais tout va vite se corser lorsque Matt et Foggy vont découvrir que le gladiateur va retourner dans l’horreur alors qu’il en avait fini avec ce genre d’acte. Alors qu’ils vont investiguer sur cette affaire (plus ou moins par contrainte), des faits similaires seront reproduits par d’autres personnes dont une très proche de Daredevil. Ainsi, se poursuit la descente aux enfers du héros…

    Ed Brubaker commence, à son tour, un travail de destruction avec ce nouveau récit qui prend son temps pour torturer Matt. Ici, c’est à travers un ennemi qui veut faire du mal à Daredevil peu importe les conséquences.
    Dans ce sens, le scénariste replonge doucement son héros dans la détresse, lui qui venait tout juste de sortir de l’affaire autour de son identité. Je trouve que ce personnage est passionnant dans ce type de situation, Matt Murdock est résolument humain. Très loin d’être parfait, il peut s’énerver au delà du raisonnable, inquiéter voir même paniquer par moment, surtout quand tout cela est du à son propre statut.
    L’auteur va être vache avec Daredevil et nous laisse apprécier cette lente descente aux enfers qui ne pourra que trouver une triste issue. A noter que l’auteur gère parfaitement le virage « Dark Reign » qui apporte du piquant à ce récit.

    Toujours bien accompagné par Michael Lark au dessin, qui ancre ce run dans la continuité du premier volume et dans cette ambiance polar, ce nouveau volume de Daredevil en remet une couche sur le désespoir de Matt. Il n’y a pas de surprise en soit, mais le récit est hypnotisant et les auteurs parviennent avec brio à transmettre toutes les émotions d’un Daredevil qui fera l’ascenseur émotionnel tout au long de cet album : une lecture de qualité… Dommage pour Matt !

    7

    Blackiruah - 24 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Daredevil T.2 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10