• Critique Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République T.8 par

    Le tome 8 de "Star Wars : Chevaliers de l'Ancienne République" compile les numéros 47 à 50 de la série "Star Wars : Knights of the Old Republic". Il s'agit des quatre derniers épisodes du titre Dark Horse publié entre 2006 et 2010 et entièrement scénarisé par John Jackson Miller.
    Les derniers épisodes alors qu'il reste encore un album dans cette collection, me direz-vous ? J'y reviens dans quelques lignes...

    Avec l'arc narratif en quatre parties intitulé "Demon", John Jackson Miller enchaîne les révélations, permettant ainsi de jeter un nouveau regard sur les événements qui ont précédé. Le scénariste relie ensemble des éléments de pratiquement toutes les histoires concoctées depuis le premier épisode et puise également dans "Les Légendes des Jedi" pour former un ensemble cohérent et d'une grande richesse. L'histoire de Demagol sera révélée, le destin de la belle et fière Jarael se jouera dans une suite d'épisodes qui entretiennent très efficacement la tension jusqu'à l'inéluctable final.
    Aux dessins, on retrouve Brian Ching, l'un des dessinateurs les plus réguliers de "Knights of the Old Republic", aussi à l'aise dans les cases de baston que les pages de discussions, qui reprend les crayons pour y apporter la touche finale.

    Mais l'ambiance n'est pas toujours d'une grande noirceur. Ce vieil escroc de Marn "Gryph" Hierogryph et le sympathique trandoshan Slyssk sont au centre d'une savoureuse anecdote (que John Jackson Miller projetait à l'origine de raconter sous la forme d'un numéro spécial avant qu'elle ne trouve naturellement sa place au sein de la série). L'épilogue est quant à lui très touchant, un joli happy-end qui donne le sourire et qui apporte une conclusion idéale aux aventures de Zayne Carrick et compagnie, ceux qui "se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment. Et tout naturellement, ils devinrent des héros".

    Cela aurait pu se terminer sur cette note optimiste...mais les Guerres Mandaloriennes secouent toujours la galaxie. Il reste donc un dernier combat à mener...dans la mini-série "Star Wars : Knights of the Old Republic : WAR", au sommaire du neuvième et dernier tome qui sera réédité prochainement par Delcourt.

    Une histoire courte de 6 pages en noir et blanc tirée de l'anthologie "Star Wars Tales" est en bonus de ce huitième album. Superbement dessinée par Dustin Weaver, elle met en scène la Miraluka Visas Marr et raconte les circonstances destructrices de sa rencontre avec Dark Nihilus, Seigneur Sith apparu pour la première fois dans le jeu vidéo "Star Wars : Knights of the Old Republic II: The Sith Lords".

    8

    Le Doc - 15 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République T.8 ?
Ecrire une critique