• Critique Star Wars T.1 par

    La revue "Star Wars" de Panini n'a pas échappé à la régulière vague de relances de l'éditeur...ce qui aurait du être le numéro 14 (comme indiqué en dernière page de "Star Wars 13") est donc devenu le numéro 1, "un point d'entrée idéal pour les nouveaux lecteurs", selon la formule d'usage.

    Pas d'épisodes de la série "Star Wars" de Jason Aaron cette fois-ci, mais un sommaire composé de 5 histoires à la pagination variable.

    "Bash" : Le deuxième annual du titre "Star Wars" ouvre les festivités. Cette aventure de 30 pages est scénarisée par Kelly Thompson, notamment croisée sur "A-Force", "Hawkeye" et "Captain Marvel & The Carol Corps", et dessinée par l'italien Emilio Laiso, à l'oeuvre récemment sur la très bonne mini-série "Civil War II : Gods of War".
    "Bash" est le surnom de Pash Davane, une ancienne ingénieur devenue manoeuvre depuis que les retombées d'une bataille entre l'Empire et la Rébellion ont précipité la chute de l'industrie minière de sa planète, Skorii-Lei. Depuis, on ne peut pas dire qu'elle porte les deux camps dans son coeur...mais le jour où elle recueille la Princesse Leia blessée suite à une mission d'espionnage sera le jour où elle devra justement choisir un camp...
    Kelly Thompson livre un récit très bien ficelé et qui monte très bien en puissance : il est intéressant de suivre le point de vue d'un nouveau personnage qui adopte un regard extérieur au conflit qui secoue la Galaxie et de le voir évoluer au gré des péripéties, ainsi qu'au contact de la Princesse Leia. C'est fort bien caractérisé, avec une amitié qui se forge dans l'épreuve, et joliment dessiné par Emilio Laiso, au style dynamique et élégant. Un très bon annual !

    "Le dilemme du droïde" : Il s'agit d'une histoire courte de 10 pages publiée à l'origine en complément du numéro 25 de la série "Star Wars". Chris Eliopoulos met son dessin cartoony au service d'une pastille très anecdotique consacrée à R2-D2. Le style graphique est mignon...mais Eliopoulos ne se montre pas ici particulièrement inspiré...

    "Les mésaventures de Triple-Zéro et BT" : Autre récit de 10 pages, cette fois-ci publié en back-up de l'épisode 20 de la série "Dark Vador". Kieron Gillen donne la vedette aux droïdes assassins Triple-Zéro et BT et on peut résumer cette histoire par un "Mais pourquoi sont-ils aussi méchants ?". Eh bien, on le sait maintenant...et c'est particulièrement savoureux (je me régale toujours à lire les dialogues de Triple-Zéro) !

    "Doctor Aphra #1" : Preuve de sa popularité, le Dr Aphra, l'une des premières créations originales du nouvel Univers Etendu Star Wars, a déjà sa série...et c'est tant mieux car ce personnage sorti de l'imagination de Kieron Gillen a beaucoup de potentiel et ses interactions avec les autres héros de la Saga des Etoiles sont régulièrement l'occasion de moments croustillants. Ce premier numéro est composé de 2 histoires : la principale est dessinée par le très bon Kev Walker et débute comme une version tordue des "Aventuriers de l'Arche Perdue"...dans laquelle Aphra ressemble plus à Belloq qu'à Indiana Jones ! En quelques pages, le scénariste joue habilement avec la dynamique de l'équipage de psychopathes d'Aphra (Triple-Zéro, BT, Krrsantan le Noir), en donnant à chacun l'occasion de faire une redoutable démonstration de ce dont ils sont capables, et prépare efficacement le terrain pour les futurs épisodes.
    Et la back-up dessinée par Salvador Larroca est l'occasion d'en savoir en peu plus sur un épisode de la jeunesse d'Aphra, qui était déjà prête à tout pour réussir. Bref, un début prometteur !

    Un article sur l'adaptation en comic-book de "Star Wars : Le Réveil de la Force" et les habituelles biographies des auteurs complètent le programme.

    8

    Le Doc - 15 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Star Wars T.1 ?
Ecrire une critique