• Critique Star Wars T.2 par

    "Star Wars 26 et 27" :

    Après avoir dessiné l'intégralité de la série "Dark Vador" scénarisée par Kieron Gillen, le dessinateur espagnol Salvador Larroca, aussi régulier (dans sa productivité) qu'inégal (dans sa production), s'installe sur le titre principal "Star Wars" de Jason Aaron avec un premier arc intitulé "La Guerre Secrète de Yoda".

    Après avoir fait le point, non sans humour, sur la situation dans laquelle se trouve le prisonnier de l'escadron SCAR, Jason Aaron nous replonge dans les journaux de Ben Kenobi, dont l'une des entrées est consacrée à la chronique d'une aventure qui est arrivée quelques années plus tôt à un puissant Jedi. Il s'agit donc de Yoda, mais à aucun moment Obi-Wan ne nomme le vénérable maître Jedi dans son récit, qui prend la forme d'un conte. C'est très judicieux, car à ce moment précis, Luke n'avait bien sûr pas encore entendu parler de Yoda (nous sommes toujours avant "L'Empire contre-attaque") et dans son esprit se superpose aux descriptions d'Obi-Wan la vision du "plus grand et terrifiant Jedi qui ait vu le jour".

    Ces deux premiers épisodes posent efficacement les bases d'un intrigant conflit sur une planète reculée, avec une ambiance qui évoque en effet une version S.F. de "Sa majesté des mouches" (la référence est évoquée dans l'édito de Aurélien Vivès) et un final de l'épisode 27 qui entretient l'intérêt bien comme il faut en attendant la suite dans deux mois.

    "Doctor Aphra 2 et 3" :

    Pour retrouver son doctorat en archéologie, essentiel pour ses combines, Aphra est contrainte d'aider son paternel à poursuivre l'oeuvre de sa vie, la recherche des secrets de l'Ordu Aspectu...un ordre si entouré de mystères que chacun a sa propre interprétation le concernant (ce qui donne lieu à un savoureux passage dans l'épisode 2). L'équipage d'Aphra accueille donc provisoirement un nouveau membre et leur enquête les mène sur Yavin 4 et un temple bien connu dans l'histoire de la Rébellion...pour découvrir que l'Empire a investi les lieux...

    Kieron Gillen continue de distiller les infos sur le passé d'Aphra tout en orchestrant une virée mouvementée sur Yavin 4. Les relations conflictuelles entre l'héroïne de la série et son père contribuent à une dynamique différente et intéressante et la dose d'action est ici apportée par l'impitoyable wookiee Krrsantan le Noir. Divertissante, bien dessinée, finement caractérisée, "Doctor Aphra" continue sur sa très bonne lancée...


    Des articles sur le comic-book de Poe Dameron et sur le dessinateur Kev Walker complètent le sommaire.

    8

    Le Doc - 08 août 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Star Wars T.2 ?
Ecrire une critique