• Critique Spawn T.15 par

    Alors que Spawn partait sur une direction intéressante, ce 15ème volume marque déjà la fin de ce cycle via une grande conclusion qui passera par une apocalypse totale.

    David Hine va donc aller au bout de ses idées avec les jumeaux diaboliques dont leurs réelles identités vont enfin se dévoiler. Et le moins qu’on puisse dire est que le scénariste va pousser l’aspect biblique jusqu’au bout rappelant toutes les notions du désastre cité et aussi à travers les protagonistes principaux qui vont saccager la planète. Mais, au milieu de tout ça, Spawn va se révéler comme le sauveur des humains grâce à ses nouveaux pouvoirs qui le placeront à la hauteur de ses adversaires.
    Ce récit avait tous les éléments pour devenir une histoire extraordinaire : la construction est solide, tout comme sa montée en puissance avec un Spawn ultime, mais la bataille finale est polluée par une narration bien trop dense (qui ressemble bien trop à la marque de Todd McFarlane à mon gout) et une issue finale qui manque justement de muscle avec un tel personnage. J’ai du mal à comprendre pourquoi ce héros à tendance à « fuir » autant les affrontements. Les auteurs auraient du consacrer plus de temps au combat pour permettre au dessinateur d’exploiter tout le potentiel visuel de Spawn surtout avec les grands rivaux de la phase finale !

    C’est donc avec un gout amer de déception que se clôt ce cycle, mais cet album contient trois autres histoires qui réservent son lot de surprise.
    Nous découvrons 3 récits qui nous montrent le sort de 3 précédents Spawn issus d’autres époques. Chacun dans un style graphique différent, ils ont le mérite d’être passionnants, chacun dans son style, et rappellent tout le potentiel de ce personnage qui nous bascule entre action, horreur et tragédie : une lueur d’espoir pour la suite.

    Ce 15ème volume clôt le cycle de ce Spawn qui méritait bien mieux. Même si l’histoire se veut titanesque, elle pêche par sa lourdeur narrative et un manque d’exploitation du personnage qui aurait amené un souffle plus impressionnant. Reste que cet album contient d’autres petites pépites à travers trois récits qui rappellent tout le potentiel du personnage bien trop souvent gâché à mon gout. Rien que pour ces derniers, l’album mérite un coup d’œil, du moins si vous êtes fan du héros.

    5

    Blackiruah - 06 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Spawn T.15 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10