• Critique Five Ghosts T.2 par

    Le premier tome de "Five Ghosts", la série de Frank Barbiere et Chris Mooneyham, a été pour moi une très agréable découverte. J'aime beaucoup le concept de base, un aventurier qui peut utiliser les expériences de cinq grandes figures de la littéraire populaire (elles ne sont jamais nommées, mais on reconnaît facilement Merlin l'Enchanteur, Dracula, Sherlock Holmes, Robin des Bois et Miyamoto Musashi) grâce à ses "pierres des rêves"...une excellente idée qui est bien exploitée par un scénariste qui sait distiller les informations sur les pouvoirs et le passé de son héros tout en orchestrant un cocktail d'action, d'aventures et de fantastique, très pulp dans l'esprit, avec des références bien digérées.

    Ces éléments, on les retrouve bien évidemment dans ce tome 2 de "Five Ghosts", qui compile les numéros 6 à 12, une histoire en une partie suivie par un arc narratif en 6 chapitres qui voit Fabian Gray s'engager dans la recherche de l'Île des Rêves, dans l'espoir d'en savoir plus sur les Pierres...et, il l'espère, de trouver le moyen de sauver sa soeur. J'ai trouvé l'épisode 6 un peu plus faible par rapport au reste de l'album, principalement parce qu'il n'est pas dessiné par Chris Mooneyham, qui a vite marqué le titre de son empreinte.
    Le travail de Garry Brown est nettement moins percutant, je préfère les dessins plus détaillés, plus énergiques d'un Mooneyham qui a visiblement été très influencé par le duo Frank Miller/Klaus Janson.

    Les planches de Chris Mooneyham ne manquent pas de bonnes trouvailles visuelles, comme la représentation des "5 Fantômes" et le langage corporel de Fabian Gray qui évolue selon les capacités qu'il utilise. Le style employé pour les nombreuses scènes de flashback fait la part belle à ses crayonnés pour un résultat très séduisant. Ses couvertures sont également superbement composées.

    "Les Rivages Oubliés" est un arc qui introduit des nouveaux personnages, qui creuse encore plus le passé de Fabian, qui enrichit la mythologie de la série et qui déroule une quête bourrée de rebondissements (et il y a tout ce qu'il faut : des pirates, des monstres, une sorcière, une île mystérieuse...). Le récit est construit de manière très efficace, Frank Barbiere fait un bon usage des retours en arrière en débutant presque chaque chapitre in media res, et baigne dans différentes ambiances, du "swashbuckling" flamboyant à l'horreur pure. Et l'ensemble se conclue sur une dernière page intrigante...

    À suivre !

    8

    Le Doc - 18 avril 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Five Ghosts T.2 ?
Ecrire une critique