• Critique Five Ghosts T.3 par

    En refermant ce troisième album de "Five Ghosts", j'ai ressenti une petite déception. Non pas parce que la lecture ne fut pas agréable...loin de là, "Des Monstres et des Hommes" est une nouvelle fois un très bon tome...mais parce que j'ai cru que la série était finie et qu'elle se terminait en plus sur une fin ouverte.
    C'est peut-être l'accroche de Glénat en quatrième de couverture qui m'a induit en erreur ("Découvrez le dernier arc de "Five Ghosts"...), et le fait que ces épisodes datent de 2015 et qu'il n'y en a pas eu de nouveaux depuis deux ans.

    En me renseignant sur le net, j'ai découvert que les auteurs avaient en fait décidé d'une pause pour "recharger leurs batteries"...une pause qui s'est un chouïa éternisée. Une illustration promotionnelle annonçait en début d'année le retour de Fabian Gray pour 2017, mais depuis plus de nouvelles. Patience, donc...

    En attendant, le premier cycle des aventures de l'aventurier et chasseur de trésors prend fin en mettant principalement l'accent sur les éléments les plus horrifiques de cet univers. Sebastian, le fidèle partenaire de Fabian, a été enlevé par la Cabale à la fin du précédent volume et notre héros retrouve sa trace en Roumanie, terre des plus sombres légendes. Mais sont-ce vraiment des légendes ?
    Le mystère des pierres des rêves s'épaissit tandis que Fabian fait équipe avec un certain Van Helsing pour sauver son ami et contrer les plans d'un savant fou au nom bien connu. Des références toujours bien intégrées à un récit intense qui baigne dans une atmosphère macabre superbement travaillée par le dessinateur Chris Mooneyham.

    Le sommaire comprend également un épisode spécial composé de deux histoires. La première est dessinée par S.M. Viddari et est présentée comme "un conte dans l'univers de Five Ghosts". La narration employée et le dessin très particulier correspond bien à cette description et l'intrigante dernière page amène encore plus d'interrogations sur les origines des Pierres des Rêves.
    Quant à l'historiette sur laquelle se referme "Des Monstres et des Hommes", elle permet de retrouver Fabian Gray sur un mode souriant et aventureux (comparé à l'ambiance plus noire de l'arc narratif qui a précédé), avec une démonstration très dynamique de ses capacités par Jamie Jones. Deux dessinateurs invités qui se sont bien fondus dans cet univers"pulp" très riche qu'il sera intéressant de retrouver...bientôt...

    8

    Le Doc - 03 septembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Five Ghosts T.3 ?
Ecrire une critique