• Critique Greg Rucka présente Wonder Woman T.2 par

    Greg Rucka a mis le boxon dans la vie de Wonder Woman. Elle, qui était solidement posée comme l’ambassadrice de Themyscira entourée d’une solide équipe, va plonger dans l’enfer avec ce nouveau volume : la faute à Veronica Cale et ses nouvelles alliées inattendues qui pousseront l’héroïne dans ses derniers retranchements. Mais l'enchaînement de ces péripéties semble cacher un mal plus divin.

    L’auteur a retroussé ses manches pour monter en régime dans cet album. La tension monte au fur et à mesure avec l’affrontement de Diana contre le docteur Psycho et surtout avec l’arrivée de Méduse.
    Cette dernière qui veut se venger d’Athéna (rappelez vous de la légende de Persée !) va s’attaquer à sa championne, soit… Wonder Woman. La gorgone va se montrer terriblement violente au point de faire l’impardonnable, poussant son ennemie dans une rage guerrière avec perte et fracas.
    J’ai vraiment apprécié cet album qui oscille tout le long entre manigances à tous les niveaux (divins comme humains) et les affrontements directs qui vont laisser des traces et pas des moindres. Le rythme est savamment dosé, permettant même à Greg Rucka de faire un peu de politique sans une once d’ennui. Bref, c’est tendu, musclé, malin et efficace !

    Avec une qualité graphique agréable (dans la continuité du premier volume), ce second tome met les pieds dans le plat et fait vivre des péripéties violentes à l’amazone qui va en voir des vertes et des pas mûres (!). C’est rusé, violent et même tragique par moment : l’auteur raconte son épopée grecque moderne, soit le parfait genre pour du « Wonder Woman ». Voila une lecture hautement recommandée si vous cherchez à lire des aventures marquantes de l’héroïne.

    9

    Blackiruah - 19 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Greg Rucka présente Wonder Woman T.2 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10