• Critique Empress T.1 par

    Lorsque Mark Millar sort une nouvelle œuvre, c’est toujours un petit événement dans le microcosme des comics. Et c’est bien évidemment le cas avec « Empress » que le scénariste a créé avec la superstar Stuart Immonen au dessin et, croyez-moi, ça vaut son pesant d’or.

    Dans un univers galactique aux airs des grandes sagas de space opéra (Star Wars en l’occurrence), le récit nous narre la fuite de la reine Emporia qui veut éloigner ses enfants de son mari, le grand despote de l’univers. Pour cela, elle se fera aider par son garde Dane qui va se révéler précieux dans cette évasion qui les emmènera aux quatre coins de la galaxie.

    Mark Millar est un auteur prolifique, mais je commençais à me lasser de ses œuvres qui lorgnaient toujours sur le même filon entre vulgarité, violence et un léger fond de satire sociale ou politique selon l’oeuvre. Je trouvais la formule éculée et le peu de chapitres ne donnait pas la pleine mesure aux sagas. Avec « Empress », il semble que l’auteur a pris un nouveau chemin.
    L’histoire se veut plus lumineuse, moins violente par rapport aux précédents récits. Le récit repose avant tout dans les interactions entre les différents membres de cette famille qui acceptent plus ou moins la situation, que ce soit au niveau de la fuite ou dans la relation proche entre Emporia et Dane. C’est très agréable à suivre, d’autant plus que le récit se veut nerveux et nous emmène à travers de nombreux paysages, nous permettant de découvrir un grand nombre d’éléments de cet univers assez fou.
    L’ennui n’existe pas avec « Empress », notamment à cette volonté de l’auteur de n’utiliser aucun récitatif : tout passe par les dialogues amenant une grande fluidité dans la lecture, et pourtant c’est une maxi série de 8 numéros ! Reste que, malgré quelques surprises bien senties, le scénario reste assez simple mais l’œuvre a un autre très gros atout.

    Ca se tient en deux mots : Stuart Immonen, le génie des dessins. Quel boulot incroyable ! C’est juste titanesque : l’artiste brille par ses planches pleines de créativité et de dynamisme offrant à la fois une saga épique tout en rendant les interactions entre chaque personnage crédibles : du génie je vous ai dit !

    Contenu dans un joli hardcover de qualité, « Empress » brille par un scénario simple mais maîtrisé qui se lit comme du petit lait et bénéficie d’une prestation graphique de grande classe avec Stuart Immonen. Cette œuvre est aussi la preuve que Mark Millar a su se renouveler en bien pour donner lieu à cette œuvre excellente qui ravira tous les lecteurs de comics, amateur de space opera ou non. J’ai ouï dire que la série « Chuck » était du même acabit : si confirmée, elle sera surement comme cette œuvre… excellente !

    8

    Blackiruah - 12 juin 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Empress T.1 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10