• Critique Rai T.1 par

    Bliss comics nous propose cette fois-ci de faire un grand bond en avant, en l'an 4001 précisément, où un gardien du nom de Rai, obéit presque aveuglément aux ordres d'un « Père », le big brother du néo-Japon. J'ai écrit « presque », car c'est sur cette interrogation que démarre notre histoire.

    Effectivement, Rai va mettre en doute les missions qu'il a effectuées jusqu'à présent à la suite d'un meurtre humain, ce qui n'est pas arrivé depuis mille ans. Et, heureusement que la couverture des Editions Bliss comics est d'une solidité à toute épreuve pour s'accrocher pour ce long voyage, car comme Candide, sa naïveté en découvrant le monde et les personnes qui l'entourent sont une épreuve à chaque page qui ravira le lecteur. Le scénario de ce tome un est bouclé à la fin, mais il reste tant à découvrir par la suite, le genre de livre où l'on se sent orphelin à la fin de la lecture. La suite paraîtra courant 2017.
    Par ailleurs, on remarque la forte impression qui se dégage du dessin de Clayton Crain qui est juste à tomber par terre : la ville du Néo-Japon est un vrai petit assemblage de morceaux, créant un tout volant, cohérent, avec à chaque étage, un vestige du passé, que les bonus en fin de volume mettront également en lumière. La même façon est utilisée pour le sabre de Rai, dont j'adore particulièrement l'efficacité graphique. Enfin, les décors jouent beaucoup sur les effets de lumière, côtoyant pourtant les coins les plus sombres. Feuilletez-le, la patte graphique vaut franchement un achat si la science-fiction vous correspond, ou si vous êtes attiré par Valiant. Et, je ne vous écris pas tout, des connexions issues de cet univers seront sur le parcours si périlleux de Rai.

    Entre 1984 de George Orwell et le Candide de Voltaire, avec une sonorité de fond à la Mad Max, Matt Kindt saura séduire les amateurs de science-fiction et de l'univers Valiant en général. Que du Bliss (bonheur en anglais) !

    10

    Auray - 12 février 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Rai T.1 ?
Ecrire une critique