• Critique Doctor Who Comics - Onzième Docteur T.3 par

    Troisième tome des nouvelles aventures du onzième Docteur, "Conversion" compile les 5 derniers épisodes de la "première saison" du comic-book consacré aux exploits du Seigneur du Temps personnifié par Matt Smith sur le petit écran. Au scénario, on retrouve à nouveau le duo de scénaristes britanniques Rob Williams et Al Ewing, qui continuent de livrer quelques unes des pages les plus folles de cette déclinaison papier de la célèbre série de la BBC et Boo Cook, Simon Fraser et Warren Pleece se succèdent à la partie graphique.

    C'est une constante des bandes dessinées "Doctor Who" de l'éditeur Titan Comics : les dessins sont inégaux...et ce volume n'échappe pas à cette constatation. J'ai une préférence pour Simon Fraser, dont le style souple et dynamique confère beaucoup d'énergie aux planches. C'est également celui qui s'en sort mieux dans l'expressivité des personnages.
    Les dessins de Warren Pleece sont plutôt bons, même si je trouve ses silhouettes un peu trop raides. Celui qui ne m'a pas du tout convaincu, c'est Boo Cook et c'est d'autant plus dommage puisqu'on lui a confié un des épisodes les plus dingues de l'album, l'impact visuel au centre de cette péripétie très haute en couleur(s) s'en trouve amoindri.

    Des excellentes idées, cette série n'en a pas manqué et après une amusante histoire courte qui ouvre le sommaire, les deux scénaristes concluent leur intrigue principale (le fil rouge de ces 15 numéros) en multipliant comme il se doit les rebondissements. Le Docteur est poussé dans ses retranchements et doit faire face aux conséquences de sa transformation en Directeur-Général de AVOTRESERVICE Corp s'il veut sauver l'Entité, affronter une dernière fois le Chasseur de Talents et récupérer le contrôle de son TARDIS. Ce qui suffit amplement à faire de ce troisième album une lecture palpitante...mais pas que...

    Car Al Ewing et Rob Williams offrent également une belle porte de sortie (pour le moment ?) à deux compagnons du Docteur et multiplient les scènes touchantes à l'occasion du final d'un quinzième chapitre fort en émotion.

    - Nous sommes tous des machines à remonter le temps, Alice. Fermez les yeux et souvenez-vous...

    8

    Le Doc - 16 juin 2017

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Doctor Who Comics - Onzième Docteur T.3 ?
Ecrire une critique