• Critique DC Univers Rebirth T.1 par

    Petite confession, bien que j’aie réellement commencé l’univers DC comics via les new52 et malgré toute la reconnaissance que j’ai envers cette période, je trouve que l’univers est pétri de défauts et d’incohérences qui ont fini par m’éloigner petit à petit de ce dernier. Or, il se trouve que je ne suis pas le seul dans ce cas puisque les ventes de DC se sont amenuisés à l’approche du 52ème numéro. Et justement pour relancer la machine, l’éditeur a décidé de relaunché son univers avec un nom de code synonyme d’espoir : « Rebirth ».

    Ce relaunch (oui car ce n’est pas un reboot) est construit d’une manière assez étonnante. Il est d’abord lancé par un one shot de 80 pages scénarisé par Geoff Johns accompagné de grands dessinateurs puis chaque série est introduite par un one shot « Rebirth » donnant un aperçu sur la direction des différents titres.

    Ainsi Urban, qui met un pied dans cette nouvelle ère, a fait les choses en grand en proposant un album cartonné qui rassemble le one shot et l’ensemble des épisodes rebirth de la première vague : 592 pages pour 35€ : chapeau.
    Avant de parler du titre, il faut reconnaître la belle initiative de l’éditeur qui permet, à un prix très attractif, de découvrir l’ensemble de ces premières séries. Même si la solidité du volume est douteuse (croyez-moi, ce n’est pas une bonne idée de faire des trajets en train avec..), l’opportunité est trop belle pour être ratée.

    Car cet album contient un vrai joyau avec le récit qui lance cette ère. Pour rappel, Wally West (le premier, celui qui a disparu lors d’Infinite Crisis) est prisonnier dans la speed force, mais ce dernier semble avoir trouvé une faille et va essayer de contacter un des héros de notre univers pour pouvoir revenir définitivement. Cette histoire est brillante car Geoff Johns réalise la prouesse de rendre le tout ambitieux, mystérieux et poignant à la fois :
    D’abord, à travers ce récit, il va amener une notion claire : les New 52 ne sont pas un reboot mais bien la suite de l’univers existant depuis « Crisis on infinite earths » qui a été altéré par un être inconnu. Et tout le mystère autour de cette force va révéler un lien avec une œuvre mythique de chez DC, dont je garderai le mystère, amenant une direction lumineuse pour la période « Rebirth ».
    Mais là où j’ai été impressionné, c’est dans le déferlement d’émotion qui transite via Wally West et sa détresse qui finira par trouver la personne (pas vraiment de surprise) qui le sauvera et par qui tout changera dans cet univers. L’auteur réussit à nouveau ramener un héros important en le rendant avant tout humain tout en nous remettant en mémoire les qualités de ce dernier. C’est poignant et idéal pour introduire cette nouvelle ère d’autant plus que c’est remarquablement dessiné par les différents artistes.

    Après une mise en bouche de très haute qualité, nous découvrons par la suite les différents épisodes introductifs des premières séries. A ce jeu, force est de constater que les héros de la trinité (les séries Batman, Superman et Wonder Woman) sont très prometteuses mais d’autres sortent aussi leur épingle du jeu comme Deathstroke, les Titans mais aussi le titre Green lanterns porté par un duo original. Par contre, je suis assez inquiet pour les séries Justice League et Teen titans et autre Cyborg qui sont loin du niveau des autres titres. Je suis quand même satisfait de la qualité globale de ces numéros « rebirth » qui annoncent de belles promesses.

    Honnêtement, je ne pensais pas que DC Comics aurait pu combler les lacunes des new 52 et lancer une nouvelle ère avec un seul maxi épisode fantastique. Geoff Johns a su créer l’étincelle et lier cet univers à une œuvre mythique qui va permettre de donner un élan à cette nouvelle ère qui s’annonce palpitante comme le confirme la grande majorité des one shots rebirth. Bref, cet album par la qualité des récits et par son prix est tout simplement incontournable si vous voulez une vision d’ensemble de « ce nouvel univers » DC Comics, et croyez-moi vous ne regretterez pas !

    9

    Blackiruah - 25 mai 2017

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu DC Univers Rebirth T.1 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10