• Critique Mighty Morphin Power Rangers T.1 par

    Après que Tommy Oliver ait échappé au contrôle mental de Rita Repulsa, le Ranger Vert rejoins les Power Rangers pour contrer les force du mal qui déferlent sur la ville de Angel Grove. Mais il reste difficile de s'intégrer au sein d’un groupe qui s’interroge sur comment gérer un Ranger parfois dangereux et imprévisible.

    Comme vous l’aurez compris, ce tome est consacré à Tommy, le Ranger vert. On le suit dans son adaptation au sein des Power Rangers après avoir été leur ennemi.

    Le scénario se situe à un moment clé de leurs aventures vu qu’il s’agit de l’entrée du premier sixième Ranger parmi eux. On découvre comment il arrivera à se faire une place dans le groupe. Mais le lecteur verra surtout toute la tension dans le groupe  à son sujet à cause de la forte personnalité de Tommy. Néanmoins, il est aussi victime de Rita qui tente toujours de le manipuler.
    Dans cette histoire, nous rentrons aussi dans la vie de tous les jours des rangers où le lecteur verra les phases de lycée et leurs activités en dehors de leurs fonctions, comme les entraînements contre les méchants et même la partie technique à la base de commandes. D’ailleurs, les fans de la série seront ravis car tous les personnages de la série sont présents, même Bulk et Skull !

    Les dessins sont, quant à eux, très colorés même si je trouve que les détails sur les visages sont peu soignés, mais les planches de transformations et les costumes sont bien réalisés. Les zords et le Megazord sont tout aussi bien illustrés mais je regrette que les monstres géants ressemblent trop aux kaiju même le combat me rappelle “Pacific Rim” même si ce n’est pas vraiment gênant.

    Au final, cette série, malgré son titre “Power Rangers”, ne s’adresse pas au jeune public, car le scénario se révèle plutôt mature voir adulte. Pour info, la sortie du film n'interfère pas sur le plaisir de cette lecture vu que ce n’est ni un reboot ni une origin Story.
    Ainsi, c’est très sympa à lire et au moins, vous verrez, avec cet album, que les Power rangers sont loin d’être “has-been” !


    7

    powerking - 04 avril 2017

    2 membres aiment | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Mighty Morphin Power Rangers T.1 ?
Ecrire une critique