• Critique Croquemitaines T.1 par

    Le croquemitaine est un être imaginaire malveillant que les parents présentent souvent à leurs enfants pour les effrayer et les assagir. Présent dans de nombreux folklores à travers le monde, ses descriptions sont, malgré cela, très troubles et laissent de nombreuses interprétations sur l’apparence et les motivations de ces créatures.

    Elliott, 8 ans, est littéralement fasciné par les récits de croquemitaines et est persuadé que l’un d’entre eux a élu domicile dans la cave de sa maison. Il a eu beau en discuter avec ses parents, il n’a jamais réussi à prouver la présence de ce dernier, jusqu’au jour où il l’aperçut de ses yeux… Juste après avoir assisté à la mort de ses parents.

    L’aspect fantastique du récit, sombre et violent mais présenté du point de vue d’un enfant est une des grosses forces de cette histoire. Le contraste est très fort entre l’univers lugubre et l’univers de l’enfance qui s’entremêlent à travers les planches de Salvia et Djet. Cette opposition apporte une véritable originalité et une personnalité affirmée à ce comic-book.

    Le deuxième élément frappant de ce tome est la forte application apportée aux différents personnages et à leur personnalité. Chaque individu nous apparaît comme profond et crédible, les identités sont très marquées, autant dans leurs aspects graphiques que dans leurs caractères et leurs affects.

    Aux fils des planches, certains dialogues nous laissent deviner des pans non illustrés de l’univers qui apportent une richesse scénaristique à l’histoire. Le style graphique et la mise en couleur du tome participent à cette puissance du récit. Les planches sont très sombres à l’image des thèmes abordés, le découpage et les cadrages sont immersifs et le style du dessin met en valeur les émotions et les intentions des différents personnages.

    Croquemitaines nous offre un véritable parcours initiatique au cœur d’un univers fantastique et inquiétant. Mais se pourrait-il que l’histoire soit tout autre ? Que le récit soit influencé par le traumatisme subi par l’enfant ? Que ce récit soit une parabole du véritable message de l’auteur ? Ce livre 1 se pose comme une histoire à double niveau de lecture, à vous d’y voir votre propre vérité mais je peux vous assurer que vous serez séduit quelle que soit votre interprétation.

    9

    Equinoxe - 01 mai 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Croquemitaines T.1 ?
Ecrire une critique