• Critique Superior Spider-Man - Prelude T.1 par

    Cette semaine, j’ai la chance d’être aux Iles Canaries. Il fait beau, j’évite la pluie parisienne et je peux me reposer tranquillement en découvrant des beaux paysages. Paradoxalement, ma femme, un peu moins chanceuse, s’est faite piquer par une araignée, et justement cela me rappelle ce fameux prélude de Superior Spider-man tout juste republié dans le format Marvel Now.

    Pourquoi ? Octopus à l’orée de sa mort semble très perturbé. La raison ? Ce dernier a réussi à permuter son esprit avec Peter Parker et ainsi contrôler son corps. Peter (dans le corps de Doc Oc) va donc tout faire pour retrouver son corps originel pour la conclusion qu’on connait tous (puisque c’est le concept même de Superior Spider Man).

    Le moins que l’on puisse dire est que Dan Slott n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour l’épisode 700. Le récit est haletant du début à la fin, emmené par un rythme infernal où Peter va essayer de tout faire pour retrouver son corps avant… de mourir ! La situation de détresse fonctionne du tonnerre et l’auteur profite du tout pour montrer toute la beauté du personnage qu’est Peter : un pur super héros qui préférera une victoire à la Pyrrhus pour sauver des vies plutôt que de prioriser sur la sienne. Parallèlement, nous comprendrons comment le « nouvel Octopus » évoluera pour tenir cette position dans « Superior Spider-man ».

    J’ai fait face à un récit poignant bien aidé par des illustrations de haute volée d’Humberto Ramos qui a eu l’honneur de dessiner le dernier épisode de « cette » version de Peter *. C’est d’ailleurs le style de récit qui lui sied à merveille, où cette course poursuite contre le temps lui permet de mettre en image des situations pleine de dynamisme qui dégagent une vraie puissance visuelle grâce à ce style qui s’inspire beaucoup du manga. Nous avons aussi droit à des vraies illustrations iconiques qui subliment « Peter » permettant de faire la part belle sur le personnage tant dans le récit que sur le visuel.

    Au final, j’applaudis tout de même l’initiative de Panini de publier ce récit dans la même édition que la série « Superior Spider-Man » permettant d’avoir le tout dans le même format. Il présente un récit très important exécuté à merveille et faisant office, dorénavant, de jalon important dans la mythologie de l’araignée. Bon, cela dit, reste à savoir si ma femme est dorénavant Equi-Octopus ou non… Je vais devoir me méfier des jours qui arrivent…

    *Vous pouvez découvrir ses propos recueillis dans notre ITW lors de la PCE 2013 : http://www.comics-sanctuary.com/news/16705/interview-d-humberto-ramos.html

    8

    Blackiruah - 14 septembre 2017

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Superior Spider-Man - Prelude T.1 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10