Retour vers le passé : Brisby et le Secret de NIMH (1982)

 

REALISATEUR

Don Bluth

SCENARISTES

Don Bluth, John Pomeroy, Gary Goldman et Will Finn, d'après le roman Madame Frisby et les rats de NIMH de Robert C. O'Brien

VOIX V.O.

Elizabeth Hartman, Derek Jacobi, Dom DeLuise, John Carradine, Peter Strauss, Paul Shenar, Shannen Doherty, Wil Wheaton...

INFOS

Long métrage américain
Genre : animation/aventures/fantastique
Titre original : The Secret of NIMH
Année de production : 1982



Né en 1937, l'année de la sortie de Blanche-Neige et les Sept NainsDon Bluth fut marqué à vie lorsqu'il découvrit six ans plus tard le premier long métrage de Walt Disney. Dès cet instant, il consacra sa vie au dessin et eut l'opportunité d'entrer aux studios Disney en 1955 où il travailla comme intervalliste sur La Belle au Bois Dormant et sur les premières phases de la production de Merlin L'Enchanteur tout en menant de front ses études. 
Après avoir diversifié ses activités, Don Bluth poussa de nouveau la porte de Disney au début des années 70 pour intégrer les équipes d'animateurs.

Cette période, qui suivait le décès de Walt Disney en 1966, a depuis été appelée "L'Âge Sombre" du studio. Les films produits pendant cette décennie sont généralement jugés comme les moins mémorables des Classiques de l'Animation et les longs métrages en prises de vue réelles sont loin d'avoir eu les résultats escomptés au box-office. La transition entre la vieille garde des animateurs (les légendaires "Neuf Sages") et la nouvelle génération n'a pas non plus été très heureuse. Don Bluth, alors âgé d'une quarantaine d'années, voulait passer à la réalisation d'un long métrage, mais le projet d'adaptation du livre Mrs Frisby and the Rats of NIMH fut rejeté parce que Disney avait sorti récemment un autre "film avec des souris", Les Aventures de Bernard et Bianca
C'en était trop pour Bluth qui claqua la porte en emmenant une dizaine de collaborateurs avec lui pour fonder son propre studio indépendant (ce qui freina un temps le développement de Rox et Rouky).

 

 

Mrs Brisby est une souris des champs qui élève seule ses enfants après la mort de son mari Jonathan. Menacée par le tracteur du fermier, la famille doit déménager au plus vite, mais le petit Timothée est très malade et le voyage risque de lui être fatal. Sur le conseil du Hibou, qui lui révèle que les animaux environnants portaient son mari en haute estime, Mrs Brisby va demander de l'aide aux rats de Nimh...et là, elle découvre leur secret...

S'il se posait avec Brisby et le Secret de NIMH (la Mrs Frisby du livre a été renommée Brisby pour éviter des possibles problèmes avec la célèbre marque de disques volants) en concurrent des productions Disney, Don Bluth ne reniait pas pour autant l'influence de "tonton Walt" (visible notamment par l'intermédiaire de l'élément comique, le corbeau Jeremy) tout en abordant des thèmes très sombres (ici, l'expérimentation animale) et en donnant à son film une dimension mystique absente de l'oeuvre écrite. La magie, le surnaturel, sont employés pour intensifier le mystère des rats de NIMH et pour donner une représentation presque littérale de la force de l'amour d'une mère lorsque Mrs Brisby utilise l'amulette lors du superbe final.



Visuellement, Brisby et le Secret de NIMH est un long métrage d'une grande beauté...l'animation est fluide, les décors sont magnifiques et richement détaillés et il y a un bel équilibre entre les passages charmants et amusants (les interventions de Jeremy, la description de la petite famille Brisby...) et les environnements plus oppressants. 
La scène du repaire du Hibou (une de mes préférées) offre ainsi des visuels et une atmosphère saisissante, l'action est palpitante (la menace du tracteur; le duel entre le brave Justin et le méchant Jenner qui rappelle les grands classiques de cape et d'épée) et la touche fantasy de l'ensemble participe à la réussite de cette très belle première réalisation de Don Bluth, qui ne retrouva que très rarement, pour diverses raisons, ce niveau par la suite (pour moi, ses meilleurs films sont Brisby et le Secret de NIMH et Fievel et le Nouveau Monde produit par Spielberg...après les années 80, ça se gâte un peu).

Succès critique, Brisby et le Secret de NIMH fut un échec en salles dans un été 1982 surchargé et dominé par le E.T. de Steven Spielberg. Brisby fut ensuite redécouvert lors de sa sortie en V.H.S., mais cette perte financière obligea Don Bluth à fermer son studio. Peu de temps après, il reçut un appel de Steven Spielberg qui voulait produire pour la première fois un long métrage d'animation. Le résultat fut donc Fievel et le Nouveau Monde, succès au box-office en 1986...

...mais ceci est une autre histoire...

Partagez cette news :

par Le Doc

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

3 commentaires

Avatar de Big Barda CBB

L'animation et les dessins étaient superbes mais je l'ai tellement vu lorsque j'étais enfant que je ne saurai le revoir... Ajoutez à ça Fievel, Tous Les chiens vont au Paradis (Charlie) et Rock o Rico qui ont bercé aussi mon enfance, k7 vidéo limitées oblige. En tout cas, merci pour l'article car je me rends compte que j'ai plutôt grandi avec Don Bluth que Disney.

Avatar de ginevra

Moi je l'ai vu et revu chaque fois que j'allais chez mes beaux-parents car il avaient seulement 2 VHS pour les enfants : Brisby et Charlie... J'aimais beaucoup la finesse des dessins et du scénario. Il faudrait que je le revois.

Avatar de Tori

Je n'ai vu le film qu'assez tard... Pendant longtemps, je ne le connaissais que via son adaptation en livre illustré (que j'ai lu, relu et rerelu). Tori.