Retour vers le passé : Critters (1986)

 

REALISATEUR

Stephen Herek

SCENARISTES

Stephen Herek et Domonic Muir

DISTRIBUTION

Dee Wallace Stone, M. Emmet Walsh, Billy Green Bush, Scott Grimes, Terrence Mann, Don Keith Opper, Billy Zane…

INFOS

Long métrage américain
Genre : action/horreur/comédie
Année de production : 1986

Dans la première moitié des années 80, le succès du Gremlins de Joe Dante a donné des idées aux producteurs de séries B et Z qui se sont empressés de créer des franchises à bases de créatures aussi dangereuses que rigolardes. Charles Band avait les Ghoulies (4 films), Roger Corman avait les Munchies (3 films) et la New Line, la maison de Freddy Krueger, avait les Critters (ou plus précisément les Crites, comme ils sont appelés dans l’histoire), ces petites boules de poils venues de l’espace et qui ont semé la destruction tout au long de 4 longs métrages à la qualité déclinante.
En fait, Roger Corman avait dans un premier temps proposé aux scénaristes Stephen Herek et Dominic Muir de produire Critters, pour une somme ridicule bien entendue (moins d’un million de dollars). La New Line a misé 2 millions de dollars, ce qui n’était pas beaucoup non plus mais tout de même un peu plus confortable pour l’élaboration des effets spéciaux.

D’après ses auteurs, le scénario de Critters circulait déjà avant la sortie de Gremlins et c’est bien grâce au film de Joe Dante que le projet a enfin pu se monter (ce qui donnera un ton assez similaire après réécritures). Critters est la première réalisation de Stephen Herek, qui se fera ensuite connaître grâce à Bill & Ted’s Excellent Adventure (l’un des premiers rôles de Keanu Reeves) et des productions Disney comme Les Petits ChampionsLes Trois Mousquetaires et Les 101 Dalmatiens.

 

 

Stephen Herek ne perd pas de temps pour planter le décor : en quelques minutes, les Crites s’échappent de leur prison spatiale, volent un vaisseau et se dirigent vers la Terre. Le gardien de la prison envoie à leurs trousses deux chasseurs de prime métamorphes pas très finauds, ce qui donne lieu à quelques situations assez savoureuses (ils vont vite se révéler encore plus destructeurs que les Crites).
Le vaisseau des bestioles se pose à Grover’s Mills, un trou perdu des Etats-Unis. La caractérisation des personnages reste très basique (disons qu’ils ne sont pas vraiment intéressants et que l’exécrable doublage français n’aide pas du tout) et le scénario déroule alors les clichés d’usage sur le modèle des séries B de S.F. des années 50 (les Crites se font d’abord les dents sur le bétail, on trouve ici aussi l’alcoolo qui croit aux E.T. mais que personne n’écoute)…

Les choses (pas très) sérieuses commencent vraiment quant les Crites passent à l’attaque. Les monstres ont été créés par les frères Chiodo (Les Clowns Tueurs venus d’ailleurs) qui ont déployé toutes leurs astuces pour pallier aux aspects modestes de la production, dans le travail sur les mouvements des Crites, les placements de caméra pour faciliter le travail des animateurs et le tournage qui s’est fait principalement de nuit afin de jouer sur les ombres (ce qui donne des trucages aussi simples qu’efficaces pour traduire le changement de taille des bébêtes à l’écran).
La deuxième moitié de cette sympathique série B est ainsi très rythmée, les péripéties s’enchaînent pour un résultat tout à fait divertissant.

 

 

Dans le rôle de la mère du famille, on retrouve une habituée du genre, Dee Wallace Stone, qui était aussi, entre autres, la maman de Elliot dans E.T. (il y a même une amusante référence dans Critters), la mère dans Cujo…et elle était aussi mère de famille dans La Colline a des yeux de Wes Craven en 1977. Le shérif est incarné par cette vieille baderne de M. Emmett Walsh (à la carrière très prolifique, plus de 200 rôles depuis ses débuts il y a 50 ans) et dans un petit rôle, on reconnaît Billy Zane (Le Fantôme du BengaleTitanic…) qui n’était pas encore connu et qui se fait bien évidemment bouffer par les Crites.

Le succès de Critters fut modeste mais suffisant pour engendrer plusieurs suites. Critters 2 (1988) a été co-écrit par David Twohy (le créateur de Riddick), Critters 3 (1991) est l’un des premiers films de Leonardo DiCaprio et Critters 4 (1992) avec Angela Bassett et Brad Dourif a vu le retour des Crites dans l’espace…mais cette fois-ci dans le futur, comme Jason Voorhees dans Jason X !

Partagez cette news :

par Le Doc

Réagir

Il faut être connecté pour pouvoir réagir aux news.

Pas encore membre ? L'inscription est gratuite et rapide :
Devenir membre

0 commentaire