• Critique Action Comics T.252 par

    "Nom de Zeus ! Une fille qui vole ! Ce...uh...doit être une illusion !
    - Regarde encore, Superman ! C'est moi...Supergirl ! Et j'ai les mêmes pouvoirs que toi !"

    Dans les années 50, Mort Weisinger a repris son rôle de responsable éditorial des séries Superman, un poste qu'il avait déjà tenu brièvement avant d'être appelé sous les drapeaux en 1942. Sa deuxième prise de fonction a été marquée par l'introduction de nombreux concepts et personnages secondaires qui ont développé l'univers de l'Homme d'Acier pour les années à venir et plongé Superman (tout comme sa version adolescente Superboy) dans un défilé inépuisable de situations étranges. La Forteresse de Solitude, Krypto le super-chien, Supergirl, Bizarro, la Légion des super-héros, la Zone Fantôme, la cité en bouteille de Kandor, les différentes sortes de kryptonite, les "Histoires Imaginaires"...avec des scénaristes comme Jerry Siegel, Otto Binder et Edmond Hamilton et des dessinateurs comme Al Plastino, Wayne Boring et Curt Swan (pour ne citer que quelques noms), le succès des comics Superman était tel que de nombreuses revues furent lancées pour capitaliser sur la renommée du petit monde (enfin, pas si petit que ça) du héros créé en 1938 par Siegel et Shuster.

    Après avoir testé un prototype de la Fille d'Acier dans "Superman #123" qui fut très bien accueillie par les lecteurs (Super-Girl était alors une petite amie potentielle de Superman apparue par magie suite à un voeu de Jimmy Olsen), le scénariste Otto Binder a crée la contrepartie féminine de Superman qui a perduré jusqu'à nos jours; Kara Zor-El, cousine de Kal-El; suivant ainsi le modèle d'une autre de ses créations, Mary Marvel. De nos jours, l'arrivée d'un personnage aussi important donne lieu le plus souvent à un arc narratif en 6 épisodes (c'est d'ailleurs ce qui est arrivé avec la version pré-Flashpoint de l'héroïne, dans la série "Superman/Batman" de Jeph Loeb et Michael Turner). En 1959, Otto Binder a raconté la première apparition de "La Supergirl de Krypton" en 8 pages !

    "La Supergirl de Krypton" n'était même pas l'histoire principale de "Action Comics #252". La première partie du sommaire est consacrée aux débuts d'un nouveau super-vilain, un certain Metallo. Toutes les caractéristiques du personnage étaient déjà là (John Corben, le cyborg au coeur de kryptonite), mais ce Metallo de l'Âge d'Argent, qui ressemblait à s'y méprendre à Superman une fois sa moustache rasée (ce qui alimente les divertissantes péripéties et les quiproquos avec Lois Lane dans les dernières pages)(eh oui, Superman et les histoires de moustaches, ça ne date pas que du film "Justice League"), n'a pas eu une longue carrière puisqu'il meurt carrément à la fin de l'épisode. Il fut ensuite remplacé par son frère avant le retour d'un John Corben réactualisé après "Crisis".

    Avec "La Supergirl de Krypton", on est plus dans le "récit d'origines". Superman est averti de l'atterrissage en catastrophe d'une fusée par sa super-ouïe et sa vision télescopique. C'est alors qu'une jeune fille en surgit, habillée de ses propres couleurs. Kara Zor-El lui explique alors que lors de l'explosion qui a détruit Krypton, les habitants de sa ville natale de Argos ont survécu sur un morceau de la planète parti à la dérive. Mais progressivement, les radiations de kryptonite ont menacé la survie des Argosiens. Les parents de Kara ont alors décidé de l'envoyer sur Terre pour la sauver. Pendant son récit, Superman découvre que le père de Kara n'était autre que Zor-El, le frère de Jor-El. L'inconnue est donc sa cousine...que l'univers est petit !

    Mais comment Superman accueille le seul membre de sa famille qui a survécu à la fin de Krypton ? En l'envoyant à l'orphelinat ! Rien de tel pour lui apprendre la vie sur Terre (et il ne faudrait pas qu'elle le gêne et compromette son identité secrète, hein)...ah, les années 50 !
    En attendant que Superman décide de révéler son existence au monde entier, Supergirl, qui a pris l'identité de Linda Lee (tiens, encore les initiales L.L.) a vécu des aventures en secret en deuxième partie du sommaire de "Action Comics". Une grande partie de ces courts épisodes ont été écrits par Jerry Siegel, le co-créateur de Superman, et dessiné par Jim Mooney.

    7

    Le Doc - 01 avril 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Action Comics T.252 ?
Ecrire une critique