• Critique Superman - Paix sur Terre T.1 par

    Il y a maintenant 20 ans, le scénariste Paul Dini, principalement connu jusque là pour son travail dans l'animation ("Tiny Toon Adventures", "Batman : The Animated Series"...), et le dessinateur et peintre Alex Ross, qui avait explosé sur la scène comics seulement quelques années plus tôt en s'occupant de la superbe partie graphique des mini-séries "Marvels" (1994) de Kurt Busiek et "Kingdom Come" (1996) de Mark Waid (sans oublier les couvertures de "Astro City" de Kurt Busiek dont il s'occupe depuis 1995), se sont réunis pour fêter les 60 ans de Superman avec un album au format géant entièrement peint.
    Cette première collaboration entre les deux hommes représentait aussi une belle occasion pour Alex Ross d'exprimer tout le bien qu'il pense de ces comics grand format dont il était particulièrement friand dans sa jeunesse, les "Treasury Editions" de DC Comics...tout en disposant d'un écrin idéal pour restituer la pleine mesure de son art.

    "Superman : Paix sur Terre" n'est pas une bande dessinée dans le sens littéral du terme. L'histoire, qui confronte l'Homme d'Acier à la faim dans le monde, est racontée par Paul Dini sous la forme d'une nouvelle dont chaque paragraphe est plaqué sur les illustrations pleine page de Alex Ross. Un véritable "roman graphique", donc...

    "Superman : Paix sur Terre" date d'une époque où je ne m'étais pas encore lassé du travail de Alex Ross (ce qui est arrivé au cours de la décennie suivante où il a enchaîné les couvertures de moins en moins inspirées) et je n'avais d'ailleurs pas relu cet album publié par Soleil depuis une bonne dizaine d'années. Et j'avoue que j'apprécie toujours autant ses planches de l'époque.
    Dans les moments les plus intimes comme dans les incroyables démonstrations de pouvoirs, dans la joie la plus pure comme dans une détresse terriblement ancrée dans la réalité, Alex Ross livre des pages de toute beauté, et n'oublie pas de rendre hommage aux grands interprètes de Superman, George Reeves et Christopher Reeve (avec des situations inspirées par leurs apparitions à l'écran). Ses dessins se suffisent presque à eux-mêmes et parfois les mots semblent s'effacer tant l'illustration possède sa propre force narrative.

    Alex Ross et Paul Dini ont souvent déclaré qu'ils voulaient que leurs albums ("Superman : Paix sur Terre" a été suivi par des volumes consacrés à Batman, Wonder Woman, Shazam et la Justice League) soient accessibles à tous, et particulièrement aux plus jeunes, et sur ce point-là je pense que c'est réussi. Mais la force de cette série réside principalement dans la partie graphique et les textes de Paul Dini peinent parfois à véhiculer le message voulu (c'est même de temps en temps un chouïa ennuyeux). Par le biais des représentations hautes en couleurs et du statut iconique des héros, les auteurs ont voulu montrer à quel point les problèmes abordés demeurent tristement compliqués à résoudre. Ambitieux...et donc naturellement pas totalement abouti.

    Mais la métaphore finale est belle et propage l'espoir...et ça, c'est vraiment un travail pour Superman...

    7

    Le Doc - 16 février 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman - Paix sur Terre T.1 ?
Ecrire une critique