• Critique Marvel Crossover T.13 par

    Publié en 1976, "Superman vs the Amazing Spider-Man" est le premier crossover "inter-entreprises" (un terme pas très joli qui est la traduction de "intercompany") qui a orchestré la rencontre de super-héros venant de deux univers appartenant à des maisons d'éditions différentes. Devenu depuis une tradition des comics, ces histoires étaient dans un premier temps événementielles avant que leur nombre explose dans les années 90 (jusqu'à ce que les personnages Marvel et DC soient littéralement amalgamés...et pas souvent pour le meilleur).

    Ces crossovers sont en grande partie déconnectés de la continuité officielle et un certain nombre d'entre eux se déroulent sur ce qui a un temps été désigné comme une "Terre Crossover" (même si ce terme n'a jamais eu de valeur officielle) où les héros Marvel et DC partagent le même monde. C'est l'approche qui a été privilégiée pour les premiers titres des années 70/80 comme les deux "Superman/Spider-Man", "Batman/Hulk" et l'excellent "Uncanny X-Men/New Teen Titans" de Chris Claremont et Walt Simonson.

    Superman et Hulk sont les créatures les plus puissantes que leur Terre aient jamais portées...et ils se sont rencontrés à trois reprises : dans le second "Superman/Spider-Man" en 1981 (sur une "Terre Crossover"), dans "DC vs Marvel" en 1996 (deux entités cosmiques provoquent une série de duels entre les personnages des deux univers...c'est le kryptonien qui a gagné) et "Hulk vs Superman" en 1999.

    Traduit en V.F. par Panini dans le tout dernier numéro de la revue "Marvel Crossover", "Hulk vs Superman" est un numéro spécial de 48 pages qui a repris le principe de la Terre partagée. Le scénario est l'oeuvre de Roger Stern, un familier des deux héros dont il a écrit les aventures à plusieurs reprises. Roger Stern sait jouer avec la continuité et jongler avec les époques (Lex Luthor sort tout droit de la mini-série "Man of Steel" de John Byrne) pour un drôle de mélange qui se révèle très agréable à la lecture. Le scénariste a fixé la première rencontre entre l'Homme d'Acier et le Titan Vert à un moment bien particulier puisque celle-ci prend place après la fin de la première série "Incredible Hulk", annulée en 1963 après six numéros. La période choisie favorise la nostalgie et cette impression est accentuée par les très belles planches de Steve Rude, comme à chaque fois parfaitement à l'aise dans cet exercice (et dans l'hommage à Jack Kirby) avec ses scènes d'action dynamiques, ses effets bien travaillés et ses personnages très élégants.

    Le récit est très classique dans son déroulement (Hulk et Superman se battent avant de se rendre compte qu'ils ont été manipulés), mais l'ensemble est bien ficelé et la dernière page, qui renvoie à la tragédie vécue par Bruce Banner, dégage une profonde mélancolie faisant venir à l'esprit les fameuses notes de musique du "Lonely Man Theme" composé par Joe Harnell pour la série télévisée des années 70...


    7

    Le Doc - 12 janvier 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Marvel Crossover T.13 ?
Ecrire une critique