• Critique Superman & Batman T.18 par

    Entre 2006 et 2008, DC a publié dans les pages de "Action Comics" une saga intitulée "Last Son" ("Dernier Fils" en V.F.), arc narratif signé Geoff Johns, Richard Donner et Adam Kubert dans lequel l'Homme d'Acier et sa femme Lois Lane deviennent les tuteurs d'un enfant kryptonien qui se trouve être le fils du général Zod, fameux antagoniste de l'univers de Superman. Pour ma critique de ce comic-book, c'est ici que ça se passe :

    https://www.comics-sanctuary.com/fiche_serie_critique.php?id=24979&id_critique=1419&type_critique=volume&type_auteur=2


    Suite aux retards répétés du dessinateur, les cinq chapitres de "Last Son" sont parus sur une période de deux ans. DC a donc décidé d'inclure Chris Kent, le jeune garçon en question, dans d'autres comics, même si cela a occasionné quelques soucis au sein de la chronologie du récit de Johns et Donner. Dans la dernière partie, on apprend ainsi que Chris Kent a rencontré Robin, dans une sorte de "prototype" des futurs "Super Sons" (même si ça ne va pas vraiment très loin).

    Cette rencontre a eu lieu dans les numéros 668 à 670 de la série "Superman", avec une équipe créative de qualité, Kurt Busiek au scénario et Rick Leonardi aux dessins. Kurt Busiek a travaillé sur "Superman" du #650 au #675 et l'histoire la plus connue de sa prestation est "Camelot Falls", un long arc dessiné par Carlos Pacheco (j'y reviendrai avant la fin de cette année anniversaire...ouh, c'est bientôt fini, dis donc). La mini-saga qui nous intéresse ici a pour titre "Le Troisième Kryptonien" et revient sur une sous-intrigue datant de "Up, up and Away", le crossover entre les titres de la famille Superman qui a ouvert l'ère post-"Un an après". L'adversaire de Superman y était un criminel collectionneur d'aliens qui lui a révélé qu'il existait trois kryptoniens sur Terre.

    À l'époque, les seuls kryptoniens en question étaient Superman et sa cousine Supergirl. Chris Kent n'était pas encore apparu et le petit gars a donc été écarté de ce mystère. Pendant longtemps, les recherches de l'Homme d'Acier n'ont rien donné et c'est finalement grâce à Batman que ce "troisième kryptonien" a pu être retrouvé.

    C'est du Kurt Busiek au scénario et la construction du récit est donc solide (autant que la partie graphique de Rick Leonardi, un dessinateur qui se fait rare et dont je suis particulièrement friand) : une scène d'action efficace pour débuter, une bonne caractérisation des personnages (j'aime beaucoup la relation entre Supes et le petit Chris et les scènes dans la Batcave sont savoureuses) et la résolution de l'identité de ce fameux "troisième kryptonien", qui remonte au lointain passé de Krypton, est bien amenée.

    La très intéressante deuxième partie est entièrement consacrée à l'histoire du troisième kryptonien...qui est en fait une kryptonienne...avant un dernier épisode explosif de plus de 30 pages qui mise sur une action soutenue et qui fait appel à tous les membres de la famille Superman, sans oublier son pote Batman.

    Bref, une bonne aventure en 3 parties qui donne en quelque sorte un petit avant-goût de l'ère "New Krypton" qui a marqué les comics Superman entre 2008 et 2010...





    7

    Le Doc - 24 octobre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman & Batman T.18 ?
Ecrire une critique