• Critique DC Vs. Marvel T.4 par

    Comme je l'ai souvent mentionné tout au long de mes chroniques sur les rencontres entre Superman et les héros d'autres maisons d'édition (je sais, je me répète), les années 90 furent les plus prolifiques en matière de "crossovers", avec un véritable pic en 1996/97. C'est en 1996 que Marvel et DC ont organisé l'événement "DC vs Marvel", une suite d'affrontements au scénario timbre-poste mais qui a débouché sur une idée aussi amusante qu'inégale dans son traitement : "The Amalgam Age of Comics".

    À la fin du troisième épisode de la mini-série principale, les frères astraux, personnifications des univers DC et Marvel, décident de fusionner leurs dimensions...ainsi que les héros et vilains qui les peuplent. Les lecteurs ont alors pu découvrir la "Terre Amalgam" dans une série de numéros spéciaux.
    Le résultat fut inévitablement très inégal (le "JLX" en deuxième partie de ce numéro 4 est pour moi l'un des plus mauvais, en se perdant notamment dans une continuité qui alourdit la lecture), mais certains auteurs se sont très bien sortis de l'exercice. C'est le cas de Mark Waid et Dave Gibbons qui ont livré un des meilleurs épisodes avec leur "Super Soldier".

    Fusion de Superman et Captain America, "Super Soldier" est un récit qui se suffit à lui-même. On ne rentre pas directement dans l'action, les multiples références de bas de case à des épisodes fantaisistes sont absentes et il n'y a pas de cliffhanger qui reste sans suite. Les origines du héros sont expliquées dans les trois premières pages (avec une excellente utilisation des éléments importants de l'histoire de l'Homme d'Acier et de la Sentinelle de la Liberté), et on embraye sur l'histoire à proprement parler, qui se déroule à l'époque moderne et qui voit le Super-Soldat affronter le robot géant créé par Lex Luthor (alias le Crâne Vert), l'Ultra-Metallo (combinaison de Ultron et Metallo).

    Avec sa grande connaissance des deux univers, Mark Waid s'est visiblement bien amusé à piocher dans la continuité pour former un tout cohérent. C'est bien ficelé, divertissant, l'action est soutenue et les élégants dessins de Dave Gibbons sont parfaitement adaptés à ce genre d'ambiance.
    Bref, le haut du panier de la première salve de comics "Amalgam" !


    7

    Le Doc - 15 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu DC Vs. Marvel T.4 ?
Ecrire une critique