• Critique Superman T.1 par

    En 2001, c'est Semic qui publiait les comics de DC. Il n'y avait pas encore beaucoup de choses en kiosque (il a fallu attendre 2003 pour avoir les premières revues régulières de Batman et de Superman), mais l'éditeur sortait des récits spéciaux en hors-série. À la même période, Panini proposait la version française du magazine américain d'informations sur les comics Wizard (qui n'existe plus depuis). Dans chaque numéro, il y avait un supplément comics, généralement un récit court. Dans Wizard #14, les lecteurs ont ainsi pu retrouver l'un des segments du Superman 80-Page Giant #2, un format anthologique qui présentait plusieurs histoires.

    Bons Baisers de Krypton est écrit par Mark Millar et dessiné par Sean Phillips. Je crois qu'il s'agit d'une des toutes premières BD de Millar que j'ai lue, bien avant qu'il devienne une superstar (souvent fatigante) des comics. Il était à l'époque l'un des scénaristes des aventures de Superman, des épisodes restés en grande partie chez nous.

    Le ton de cette historiette est intimiste. Lois Lane en est la narratrice et elle examine le regard que porte les gens sur son mari après l'affaire Dominus (un seigneur du chaos qui avait pris la place du kryptonien et pris le contrôle de la Terre). Superman a alors du reconstruire une relation de confiance et cela n'a de toute évidence pas été simple. 

    Je n'ai pas lu cette période mais les nombreux récitatifs permettent de bien comprendre ce qui s'est passé sans que la narration en soit alourdie. Bons Baisers de Krypton est une jolie déclaration d'amour, qui offre une lueur d'optimisme à une époque plutôt sombre pour l'Homme d'Acier (ce qui s'accorde bien avec le style graphique de Sean Phillips)...

    6

    Le Doc - 22 décembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman T.1 ?
Ecrire une critique