• Critique Superman T.4 par

    Pour la dernière fois, la revue "Superman" de Semic proposait à son sommaire deux épisodes de la série "Superman" de Jeph Loeb et Ed McGuinness. À partir du #5, l'équipe Semic a débuté la publication du nouveau titre des mêmes auteurs, "Superman/Batman", plus indépendant et donc moins impacté par les crossovers qui touchaient l'ensemble des publications de l'Homme d'Acier (qui se préparaient alors à l'arrivée d'Imperiex dans "Our Worlds at War").

    Pour être plus précis, cette nouvelle formule, avec plus de pages et l'arrivée d'une seconde bande dessinée, a débuté avec ce #4 et la première partie de la maxi-série "Superman : Birthright" de Mark Waid et Leinil Francis Yu (voir ma critique ici : https://www.comics-sanctuary.com/comics-superman-droit-du-sang-vol-1-tpb-hardcover-cartonnee-s24861-p149882.html).

    "Superman #164 et 165" se déroulent pendant et après la soirée électorale. Alors que l'Homme d'Acier assiste médusé à la montée en puissance de son ennemi de toujours, Jimmy Olsen et Supergirl sont attaqués par Bizarro (le parler Bizarro me donne toujours mal au crâne).
    Puis c'est un changement d'ambiance, avec un Superman qui rend une petite visite à chaque membre de la Ligue des Justiciers suite à l'élection de Lex Luthor pour recueillir leurs impressions...et se confier aussi. C'est bien caractérisé, souvent amusant, avec quelques idées joliment amenées.

    Chaque section a été confiée à un dessinateur différent : Humberto Ramos pour le Martian Manhunter et Plastic Man, Rob Liefeld pour Aquaman, le regretté Mike Wieringo pour Green Lantern, Art Adams pour Flash, Ian Churchill pour Wonder Woman et Joe Madureira pour Batman.
    Bref, presque un sans faute...

    7

    Le Doc - 15 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Superman T.4 ?
Ecrire une critique