• Critique Daredevil T.5 par

    Ce Daredevil tome cinq fait près de deux cents pages afin de finir la période « All new », il est dans la continuité du précédent, et nous continuons de découvrir ce pour quoi Matt a tout sacrifié. Mais cela en valait-il la peine ?

    Les deux premiers chapitres illustrés par Coran Sudžuka (Y : The Last Man) sont superbes, et permet en plus de revoir Luke Cage et Écho sur une arrestation. Nous pouvons alors démarrer pour la suite de cette affaire, mais cette fois-ci, au tribunal pour ce que Bendis aurait surligné : le procès du siècle.
    Mais, malheureusement, nous changeons de dessinateur, et Alec Morgan (running with the Devil) souffre de la comparaison avec les chapitres précédents, voire même des suivants. Ces personnages ont un aspect vieilli ou malade avec leurs différents traits sur le visage à la couleur très blanche. Mais le scénario de Charles Soule, et surtout son expérience d'avocat relève vraiment le tout. Sans pour autant être prise de tête, Matt a enfin un vrai rôle en tant qu'avocat et surtout, on comprend que ce qui se passe, est la réparation de ce qu'a pu faire comme dégât la Civil War aux super-héros. Les malfrats ne devraient plus sortir d'un tribunal les mains dans les poches pour faute de preuves si Matt réussit son pari.
    Enfin, Ron Garney reprend du service pour mon plus grand plaisir oculaire. De plus, Blindspot fait son retour, je craignais fortement lors de mes lectures précédentes que celui-ci devienne le plus grand ennemi de Daredevil. Ces chapitres qui ont une ambiance de conte d'horreur vont-ils me donner raison ? Et, cerise sur le gâteau, on verra également ce que devient Dix-Doigts !

    Des histoires époustouflantes concernant le scénario (pensez à moi lorsque le Caïd boxe), avec un bon début, et une bonne fin pour les dessins, et des personnages bonus faisant une petite apparition comme Miss Hulk, par ailleurs, cette dernière donnera certainement le sourire aux amateurs du bookzine Marvel Heroes. J'espère sincèrement recroiser Ron Garney sur du Marvel, ou pour le Daredevil Legacy tome un, la suite de ce merveilleux cycle prévu en novembre. Décidément, Matt s'il n'est pas gâté dans la vie, a toujours su avoir des artistes talentueux !

    8

    Auray - 23 octobre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Daredevil T.5 ?
Ecrire une critique