• Critique Invincible T.22 par

    Bien que Mark soit parti habité sur la planète Talescria avec sa petite famille, l’adaptation sur cette nouvelle planète se révèle bien plus délicate qu’il n’y parait… Pourtant, le couple va faire preuve d’un fort pouvoir d’adaptation à travers diverse activité. Mais alors que cette nouvelle vie finit par devenir plus agréable, Invincible est convoqué pour une mission (liée à la montée en puissance de Thragg) qui va l’amener à rencontrer une créature qui va lui proposer l’incroyable, pouvoir recommencer sa vie depuis sa jeunesse… En somme, faire un reboot ! (d’où le titre)

    Ce 22ème volume est composé de 2 parties. La première nous narre l’adaptation de Mark, Eve et leur fille sur cette nouvelle planète qui est bien loin des us de la Terre, mais Robert Kirkman nous montrera qu’à force de volonté et surtout d’ouverture d’esprit, l’homme peut s’adapter à tout type de situation. Comme toujours avec cet auteur, c’est remarquablement amené et il a tout le talent de rendre sympathique cette petite famille où les rôles des parents sont soigneusement partagés nous offrant des petits moments de vies savoureux funs à lire.
    Et justement alors que la famille se sent au mieux, Mark, via une mission confiée par la coalition, se retrouve face à une créature qui va le propulser dans son corps du passé, avant la découverte de ses pouvoirs, en gardant tous ses souvenirs. Ainsi, le héros peut refaire sa vie tout en anticipant les événements. Mais, en réalité, ça ne va pas plaire du tout à Invincible, et bien qu’il va changer les événements et faire en sorte que les choses se passent sans encombre, c’est sa “vraie vie” qui lui manque. Il va ainsi souhaiter avant tout retrouver sa ligne temporelle d’origine telle qu’elle était.
    A travers ce passage, c’est bien évidemment une belle critique livrée par Robert Kirkman qui dénonce la dénaturation de ces personnages à travers les reboots/relaunchs des univers de super héros et le manque d’originalité. Ainsi, la série “Invincible” reste et restera “Invincible” telle qu’elle a été construite avec ses bons et ses mauvais côtés, une belle promesse qui se veut bienvenue, surtout au vu la qualité de la série !

    Même si ce tome reste un volume de transition, il reste très agréable à lire, toujours aussi beau à regarder à travers la qualité des dessins de Ryan Ottley toujours au top et Robert Kirkman distille ses messages à travers ces 2 parties qui rendent les personnages d’autant plus attachants et apportent un peu de fond sur l’univers et les comics de super héros. J’ai connu plus barbant comme transition, d’autant plus que la conclusion va amener encore du changement à la série. Comme quoi “Invincible”… C’est toujours un succès !

    7

    Blackiruah - 21 février 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Invincible T.22 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10