• Critique Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République T.9 par

    La série "Star Wars : Knights of the Old Republic" de John Jackson Miller s'est terminée au #50, publié dans le huitième album de cette collection. Le scénariste avait concocté un joli happy-end pour Zayne Carrick...mais compte-tenu de la poisse légendaire du Padawan déchu, les choses ne pouvaient pas se terminer ainsi. Surtout quand les Guerres Mandaloriennes continuent de secouer la Galaxie...

    Ce conflit a été déclenché par l'ambition particulièrement démesurée de Mandalore l'Ultime, qui a rassemblé tous les clans mandaloriens dans le but de créer l'armée la plus puissante de la Galaxie et prendre pour cible la République et les Jedi, suite aux conséquences sanglantes de la Grande Guerre des Sith. Cette situation est donc au coeur de la mini-série en 5 épisodes "Star Wars - Knight of the Old Republic : War", écrite par le scénariste habituel de la saga John Jackson Miller et dessinée par l'italien Andrea Mutti (j'aime bien son style, malgré quelques finitions qui laissent à désirer et un manque de puissance dans les moments les plus décisifs).

    Comme d'autres héros de la Saga des Etoiles, Zayne Carrick s'est retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Lorsque son monde natal se retrouve menacé par les mandaloriens, Zayne est enrôlé avec réticence et tente tant bien mal de respecter ses convictions pacifistes sur le champ de bataille. À l'origine, la mini-série a été conçue pour que les lecteurs qui ne connaissent pas le titre principal puisse prendre le train en marche, mais je trouve que John Jackson Miller a oublié l'accessibilité en cours de route. Il me semble en fait difficile pour un néophyte de s'y retrouver dans ces nombreuses batailles sans avoir au préalable une connaissance des personnages et du contexte.

    L'action démarre sur les chapeaux de roue et le scénariste multiplie les rebondissements tout en réintroduisant progressivement des visages connus. Jarael et Gryph sont cette fois-ci en retrait, ce qui permet d'établir de nouvelles dynamiques autour de Zayne Carrick (même s'il m'a fallu quelques pages pour m'habituer à ne plus les voir ensemble). Le héros de la série est bien déterminé à éviter les bains de sang, ce qui le met souvent dans l'embarras. L'un des aspects intéressants du récit est son exploration des motivations (et de l'ambiguïté) de chaque camp, soldats de la République, Jedi et mandaloriens, ce qui passe notamment par une caractérisation plutôt soignée.

    John Jackson Miller a donc clôturé les aventures de Zayne Carrick sur un chapitre solide, même s'il ne représente pas le meilleur de la série "Knights of the Old Republic". La dernière page place Zayne Carrick sur une voie qui est cohérente dans son évolution. Son histoire s'est arrêtée là...mais dans un autre univers, la lutte continue...

    7

    Le Doc - 21 décembre 2017

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République T.9 ?
Ecrire une critique