• Critique Star Wars T.6 par

    "Star Wars #35" :

    On se dirige tranquillement vers la fin de la prestation de Jason Aaron sur la série "Star Wars" avec un antépénultième épisode qui donne la vedette à Han Solo et Chewbacca. Depuis le numéro 33, le scénariste signe une suite de récits auto-contenus centrés à chaque fois sur un différent duo de héros de la Saga des Etoiles. Dans "Passeur de Hutt", Han accepte une nouvelle mission pour la Rébellion, une mission qui devrait être une formalité pour le plus grand contrebandier de la Galaxie et qui se transforme en un amusant duel d'esprits...et d'égos...entre le gentil vaurien et sa cargaison. Comme souvent chez Aaron, la caractérisation est excellente et les dialogues sont savoureux.
    Et comme souvent (depuis l'arrivée de Salvador Larroca sur le titre en fait), c'est le dessin qui fait pâle figure (très problématiques, les figures)...

    Jason Aaron conclut chaque épisode avec un aperçu des réjouissances à venir...et ce petit "teaser" du #36 est particulièrement alléchant...

    "Doctor Aphra #11 et 12" :

    Le deuxième arc narratif de "Doctor Aphra" est marqué, entre autres choses, par une belle montée en puissance. La vente aux enchères organisée par Aphra a vite dégénéré et les deux épisodes du mois sont menés sur un rythme enlevé, un jeu de massacre redoutablement orchestré et qui ne manque pas de rebondissements. L'évolution des relations entre la jeune femme et ses "alliés" est très intéressante et démontre à nouveau (s'il en était besoin) que Kieron Gillen s'amuse beaucoup à écrire ces deux redoutables machines à tuer que sont BT et Triple-Zero. Et ce qui arrive dans l'épisode 12 redéfinit complètement leurs rôles dans la série...
    C'est dynamique, bien dessiné...et les dernières pages entretiennent très bien le suspense...

    "Darth Vader #5 et 6" :

    Fin du premier arc du nouveau titre consacré au Seigneur Noir des Sith. Six épisodes assez inégaux...j'ai bien aimé l'action tout en reconnaissant les faiblesses de l'histoire, mais après un cinquième chapitre qui se lit très vite, le numéro 6 relance l'intérêt en introduisant des nouveaux personnages, notamment par le biais d'un énergique duel au sabre-laser, et en posant très efficacement les bases des futures histoires.
    Et graphiquement parlant, les pages de Giuseppe Camuncoli permettent de terminer la lecture sur une note positive...

    7

    Le Doc - 26 avril 2018

    1 membre aime | Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Star Wars T.6 ?
Ecrire une critique