• Critique Star Wars - Clone Wars T.10 par

    L'épilogue de Star Wars, Clone Wars, tome dix, était attendu pour clore cette saga assez longue. Mes chouchous répondent présent à l'appel évidemment, on ne peut que conclure avec John Ostrander au scénario et la fabuleuse Jan Duursema pour les dessins. Le premier titre « trahison » fait évidemment écho aux plus sombres heures des Jedi, celle de leur destruction.

    Je me permets de l'annoncer sans plus attendre, c'est ce premier chapitre qui conclura vraiment notre saga, les deux suivants, n'en sont que la prolongation, certes, agréable, mais sans notre ami Quilan Vos, qui nous a quand même accompagnés tout le long de ce périple, et c'est vraiment avec une touche de peur pour son avenir que l'on peut définir le sentiment général.
    Du coup, ces évènements sont pendant Star Wars : épisode III, la revanche des Siths, le comte Dooku est mort par les mains d'Anakin, et Quilan a une dernière mission à accomplir, mais c'est sans compter sur l'ordre 66 du sénateur Palpatine, alias Dark Sidious, qui fait de lui une proie parmi tous les Jedi.
    J'ai vraiment apprécié ce personnage, et à la fin, on le voit, certes, du côté du bien, mais toujours avec quelques ressources issues de son côté obscur de la force. Bref, on n'oublie pas son parcours, ce qui donne, pour ceux qui ont suivi depuis le début, beaucoup de charme, à un homme qui n'en manquait pourtant pas, bravo ! À noter la présence de l'ami Vilmarh Grahrk tout aussi valeureux.
    Les deux autres chapitres sont, comme expliqués plus haut, la prolongation du temps jadis. « Vers l'inconnu... » de Wells Hartley à l'écriture et Doug Wheathley pour les images, nous fait palper la tension des fugitifs Jedi d'une manière qui se veut grandiose, grâce aux magnifiques cases de l'artiste. Donc , ce fut sympathique de le voir sur la « purge », le dernier scénario de John Ostrander sur la série. Dark Vador est quand même à lui tout seul un sacré personnage, et il sait mettre une ambiance sauvage, cruel à lui tout seul, j'en suis vraiment friand, en plus de sa symbolique nostalgique.

    Un dernier tome comblant les attentes des fans, parfait, et rendant une copie propre, tout en prenant en compte le passé comme le futur de la licence Star Wars, l'univers est tellement complet, que c'est vraiment un exercice. Si vous ne connaissez pas encore le charismatique Quilan Vos, il encore temps de rattraper votre retard, alors, que la force soit avec vous pour cette dernière mission !

    8

    Auray - 04 août 2018

    1 membre aime | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Star Wars - Clone Wars T.10 ?
Ecrire une critique