• Critique Strangers in Paradise T.3 par

    Strangers in paradise intégrale tome 3

    SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !



    La lecture de ce dernier tome de l'intégrale de Strangers in Paradise (SiP) est forte en émotions à plus d'un titre.


    D'abord, il clôture une lecture de plus de deux milles pages d'une grande histoire d'amour qui lie la plupart des personnages de cette histoire entre eux. Ensuite, sur toute la longueur de ce dernier tome, nous sommes maintenus en haleine avec, au final, un dénouement assez tragique.

    Le fait que cette histoire s'arrête est comme une petite mort, nous avons aimé, ri, pleuré, tremblé, chanté avec eux, cette histoire nous a tellement transporté que l'on a du mal à accepter que cela s'arrête, de lâcher prise. Dans le détail, la particularité de ce tome est que le focus qui est fait sur le duo Francine/Katchoo s'efface pour laisser place à David qui devient central (en adéquation avec le choix des couvertures des trois tomes de cette intégrale) avec son lot d’intrigues et de révélations qui crée la richesse de ce récit qui ne sombre jamais dans la facilité. D'ailleurs, je vous conseille de ne pas lire les bonus de cette histoire contenus dans la fin de ce tome dans l'ordre établi mais plutôt de vous jetez sur l'enfance/adolescence de David qui est éclairante à plus d'un titre.


    Artistiquement parlant, c'est toujours aussi magnifique, Terry Moore nous distille, comme toujours, une multitude d'émotions au travers de son N&B subtil et efficace.


    Alors, bonne nouvelle, SiP n'est pas tout à fait fini, en effet, depuis le début de cette année, vingt cinq ans après le début de l'écriture de cette histoire, son créateur replonge dans SiP dans Strangers in Paradise XXV, nous aurons donc le droit à un quatrième tome, celui-là inédit, chez Delcourt pour cette suite avec en bonus, c'est pratiquement sûr, l'autre récit inédit de SiP : SiP Kids contant l'enfance « bac à sable » de tous les personnages de SiP en mode Peanuts (Snoppy), (T. Moore étant fan du travail de Charles Monroe Schulz).

    SiP n'est pas mort, vive SiP.

    10

    magictoad - 27 novembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Strangers in Paradise T.3 ?
Ecrire une critique