• Critique Hellboy T.3 par

    Ah la neige, que c’est beau quand elle tombe au sol, mais, quand on habite en Ile de France, elle a tendance à rendre son quotidien assez diabolique quand elle le veut. On retrouve un peu la même ambiance chez Hellboy où le héros est capable de déchainer l’enfer mais peut aussi nous embarquer dans une telle poésie qu’on oublie parfois son côté action… C’est dire !

    Et ce n’est pas ce 3ème volume deluxe qui prouvera le contraire. Ce dernier compile 2 récits majeurs de la saga :

    Dans le 1er, “le ver conquérant”, Hellboy et le BPRD sont envoyés pour affronter une menace nazie qui a envoyé, 60 ans auparavant, une fusée dans l’espace et s’apprête à récupérer cette dernière. Mais forcément, le contenu aura une petite saveur apocalyptique qui va mettre à mal nos joyeux galopins.

    Ce récit est tout simplement incroyable. Je pense même qu’il résume, à lui tout seul, toutes les qualités de la série. Derrière cette petite mission qui semble être minime, les évènements vont en faire un récit majeur dans lequel il y aura du drame, un hommage pulps envers les héros d’antan (via Lobster Johnson) et une grosse dose d’apocalypse. D’ailleurs, on connaît enfin les enjeux et le grand ennemi de la saga qui vont mettre en difficulté Hellboy et consort.

    Mais si “Hellboy” marque autant les lecteurs, c’est aussi par la présence d’esprit de son personnage principal, qui est loin d’être un pantin inhumain et va prendre une décision majeure qui l'amènera vers d’autres cieux. Ainsi au termes de cet arc fou, Hellboy va quitter le BPRD mais la série est loin d’être finie.

    Le 2nd, “le troisième souhait” va justement pousser plus loin la poésie de cette oeuvre. Mike Mignola emmène son personnage en Afrique où ce dernier va être confronté aux démons du passé. L’aspect conte prend le pas sur ce récit et nous baigne à la fois dans une douceur poétique, tout en mêlant l’étrange, le dérangeant et la mélancolie d’un personnage qui ne cesse de se poser des questions sur lui-même et sur le monde qui l’entoure.

    Ce dernier récit fait réfléchir tout en apportant des billes et des explications sur l’univers.

    Avec les planches illustrées par le maître Mignola, une édition toujours aussi impressionnante truffée de bonus et de commentaire qui apportent des informations intéressantes sur les conditions de création de la série, ce nouvel opus est toujours aussi incontournable.

    9

    Blackiruah - 01 février 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Hellboy T.3 ?
Ecrire une critique