• Critique Captain America - La Légende Vivante T.1 par

    Dans cette édition Deluxe, Panini nous propose deux mini-séries. Enfin, une et demie, puisque la seconde (Iron Man : Viva Las Vegas) n’a jamais été achevée et ne le sera sans doute jamais.
    Pourquoi donc avoir réuni dans un même album, le Iron Man mentionné plus haut et cette aventure de Cap’ en quatre épisodes (La légende vivante) ? Il semble bien que le fil conducteur entre ces deux récits soit Adi Granov, dessinateur bosnien plus connu pour ses couvertures que pour son travail sur les pages intérieures des séries auxquelles il collabore (la plus connue étant encore sans nul doute Iron Man Extremis, en collaboration avec Warren Ellis).

    Pour « La légende vivante », Granov réalise la partie graphique ET le scénario du premier chapitre, laissant ensuite la place à Andy Diggle (scénar) et à Agustin Alessio (dessin). Ce dernier, bien que faisant de son mieux pour respecter l’identité du premier épisode, ne parvient pas totalement à égaler Granov. Mais il faut quand même bien admettre que l’ensemble est très cohérent, et esthétiquement très réussi !
    L’intrigue est prenante et c’est toujours agréable de voir Captain America faire ce pour quoi il existe : buter du nazi, s’associer avec méfiance avec les Russes, déjouer des plans de conquête spatiale dans un contexte de Guerre froide tout en étant aux prises avec un ennemi que seul un superhéros peut abattre… Je ne suis vraiment pas un inconditionnel du personnage mais c’est indubitable : c’est là qu’il est le meilleur !
    Tout ceci fait de cette mini-série de quatre épisode un récit dynamique à lire d’une traite. Et sans avoir l’ambition de révolutionner quoi que ce soit, le résultat est vraiment sympa.
    A mettre entre les mains de quelqu’un qui ne connaît pas le personnage et qui souhaite en avoir un aperçu sans prise de tête.

    Le deuxième récit proposé par Panini (Iron Man : Viva Las Vegas), est intégralement dessiné par Adi Granov, et scénarisé par John Favreau. Les deux auteurs se connaissent bien, puisque Granov a eu l’occasion de travailler sur le design de l’armure de Tony Stark dans les films Iron Man, ainsi que sur ceux de différents costumes des films Avengers.
    Côté dessins, on est un cran en-dessous du récit précédent ; pour le scénar, son statut de « série inachevée » parle ici de lui-même : ce n’est pas vraiment l’aventure du siècle.
    Cela dit, la lecture en est tout de même agréable et la frustration de ne pas avoir la suite, nettement moins.

    En définitive, cette édition de « La légende vivante » est plutôt réjouissante si vous êtes un fan du travail d’Adi Granov (dans ce cas, « Extremis » vient en priorité), ou si vous souhaitez lire une courte aventure de Cap’, qui soit bien menée et graphiquement réussie.

    8

    bulgroz - 08 mai 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Captain America - La Légende Vivante T.1 ?
Ecrire une critique