• Critique Adventure Comics T.247 par

    Un beau jour, à Smallville, le jeune Clark Kent reçoit un choc : un adolescent qu'il n'avait encore jamais vu l'appelle Superboy en pleine rue. Plus tard, lors d'une de ses patrouilles en costume, deux autres jeunes gens le saluent en lui donnant du Clark Kent. Le garçon d'acier ne s'inquiète pas bien longtemps : une fois le trio réuni, il apprend que ces inconnus viennent du futur...et plus précisément du XXXème siècle...pour inviter Superboy à rejoindre leur "club de super-héros".

    Dans leur première apparition dans les pages de "Adventure Comics" en 1958 (par Otto Binder et Al Plastino), la Légion des Super-Héros se réduisait à une bande de jeunes qui se réunissent dans un "club-house" en forme de fusée inversée pour accomplir des "super-exploits". Seuls trois membres étaient connus (Cosmic Boy, Saturn Girl et Lightning Boy...et pas moyen de se tromper, avec leur nom de code inscrit sur leur panoplie), les autres faisant office de figuration. Il parait que ce "club de super-héros" ne devait faire à l'origine qu'une simple apparition, mais le succès de ce numéro a incité DC à réutiliser les personnages dans plusieurs histoires dès l'année suivante avant de leur donner leur propre série en "back-up" de "Adventure Comics" à partir du #300 de septembre 1962.

    La Légion des Super-Héros s'est étoffée au fil des années, sur plusieurs plans (origines, nombre des membres, développement de ce futur de l'univers DC...), et Superboy en fut longtemps un membre régulier en faisant de nombreux aller-retours entre son époque et le XXXème siècle. L'importance du jeune kryptonien fut telle qu'elle posa quelques problèmes lors de la refonte du multivers DC après la Crise des Terres Multiples.

    Pour en revenir à cette première apparition de la Légion, elle n'est pas vraiment mémorable (il faudra attendre un peu pour que leurs aventures trouvent leur vitesse de croisière)...même si j'apprécie toujours autant le rythme des épisodes des années 50/60 (il faut à peine 2 pages pour que Superboy et les Légionnaires franchissent la barrière du temps et une page pour faire le tour de la Smallville du futur avant que l'action démarre).
    Puis Superboy apprend qu'il doit affronter Cosmic Boy, Saturn Girl et Lighting Boy dans une série d'exploits s'il veut recevoir sa carte de membre honoraire du "Club des Super-Héros". Une initiation qui se transforme alors en bizutage, ce qui ne rend pas cette petite troupe très sympathique de prime abord (qu'ils sont bêtes, ces ados)...mais Superboy ne quittera pas le XXXème siècle avant de faire une dernière démonstration de ses pouvoirs et de mériter la médaille de "Super-Héros N°1" !

    5

    Le Doc - 20 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Adventure Comics T.247 ?
Ecrire une critique