• Critique The Adventures of Superman T.1 par

    Tout au long des huit décennies de son parcours éditorial, Superman a vécu des périodes plus ou moins inspirées. Je me suis par exemple vite lassé de la réinterprétation du personnage qui a suivi l'événement "Flashpoint"...et cette appréciation ne s'applique pas qu'aux séries de l'Homme d'Acier, le "New 52" (nom donné à cette relance de l'univers DC) m'ayant, à quelques exceptions près, éloigné des comic-books DC (à un moment, je ne lisais plus que les titres de la famille Batman).

    Pendant ces quelques années, j'ai trouvé un vrai plaisir de lecture dans les comics numériques de l'éditeur, que j'ai lus lorsqu'ils ont été compilés sur papier bien entendu (le papier, il n'y a que ça de vrai). Il y avait notamment l'excellent "Batman '66" de Jeff Parker et des anthologies comme "Legends of the Dark Knight" et "Adventures of Superman". Dans chaque cas, DC a laissé de nombreux auteurs jouer avec une version un peu plus iconique des héros, déconnectée de la continuité du "New 52"...intemporelle, comme dit la quatrième de couverture du premier album de "Adventures of Superman", et c'est un adjectif très bien choisi.

    Bien sûr, c'est une anthologie et ce format donne toujours des résultats irréguliers, mais on trouve aussi de très bonnes choses dans ce sommaire de 12 histoires qui vont de 10 pages pour les plus courtes à 30 pour la plus longue (qui est d’ailleurs à mon avis la moins intéressante du lot). À noter qu'elles ont été traduites par Urban Comics dans les pages de la revue "Superman Saga".

    Il y a des courts récits orientés action, et ceux de Jeff Parker & Chris Samnee et Nathan Edmondson & Yildiray Cinar ont ma préférence dans ce domaine (des enjeux simples et forts, un rythme bien géré et de très beaux dessins).
    Il y a aussi des contes qui nous font partager la vision que les "gens de la rue" ont de Superman (on passe des savoureux prolos sceptiques de l’amusante historiette de Tom De Falco & Pete Woods à l’émerveillement des gamins de celle de Jeff Lemire…et sans trop en dévoiler, celle de Jean-Marc DeMatteis parle d’inspiration d’une manière qui colle bien au kryptonien).

    L’éternel conflit qui oppose Lex Luthor à l'Homme de Demain est évidemment revisité dans une journée en parallèle efficacement orchestré par le duo Dan Abnett & Andy Lanning (secondés par le très bon Wes Craig à la partie graphique), et de façon beaucoup plus cruelle dans l’histoire dessinée par Pia Guerra qui conclut l’album.
    On retrouve aussi plusieurs variations sur le thème de “la journée de Superman”, plus convaincante lorsqu’elle est l’oeuvre de Rob Williams et Chris Weston, au style d'une grande élégance (et celle dessinée par Joelle Jones est pas mal non plus, les péripéties s'enchaînent avec entrain) que celle de Matt Kindt et Stephen Segovia, une trentaine de pages à la narration assez lourde.

    Donc malgré quelques réserves (principalement sur les récits de Matt Kindt et Justin Jordan…son parler Bizarro m’a autant filé la migraine que lors de ma première lecture), ces "Aventures de Superman" sont globalement très satisfaisantes, aussi bien sur le plan scénaristique que graphique...et cette relecture m'a rappelée qu'il faudrait un jour que je me procure l'intégralité de cette série.






    7

    Le Doc - 11 février 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The Adventures of Superman T.1 ?
Ecrire une critique