• Critique The Adventures of Superman T.593 par

    Le talentueux Mike Wieringo, qui nous a quittés bien trop tôt, n'avait pas sa langue dans sa poche. Je me rappelle notamment d'une interview dans Comic Box  dans laquelle il ne s'était pas gêné pour dire à quel point il n'aimait les épisodes de Spider-Man qu'il dessinait à cette période. Il n'avait pas non plus gardé un bon souvenir de sa courte période sur Superman.

    En effet, Mike Wieringo a dessiné la série The Adventures of Superman sur des scénarios de Joe Casey après sa superbe série Tellos co-créée avec son compère Todd Dezago. Ce que Wieringo préférait, c'était travailler à la "Marvel Way"  (d'après un "plot", un synopsis), ce qui lui permettait de mieux collaborer avec le scénariste, de structurer et contrôler lui-même le découpage et le rythme de l'histoire, ce genre de choses. Mais Joe Casey lui donnait des scénarios précis, où absolument tout était décrit, ce qui  a fini par le brider. Sans liberté, Mike Wieringo s'ennuyait et il a sauté sur la première occasion pour rejoindre Mark Waid sur les 4 Fantastiques.

    Mike Wieringo n'a donc pas apprécié son passage sur Superman, mais sur le peu que j'ai lu, j'aime bien son Homme d'Acier massif, à la mâchoire proéminente. Comme la série était inédite en V.F., j'ai acheté à l'époque un numéro dans une convention (quand je traînais encore dans ce genre d'endroit). Je suis tombé sur un numéro assez accessible (tant mieux), un prologue de la saga Our Worlds at War, grand crossover de l'année 2001. Supes y affronte plusieurs adversaires (Shrapnel, Plasmus, Chemo) qui passent une sorte de test pour intégrer une nouvelle Suicide Squad dont le chef serait Manchester Black. De l'action hyper dynamique (et visuellement du Mike Wieringo, c'était toujours très agréable pour les mirettes) et une ambiance qui préparait de manière efficace le grand affrontement à venir....

    7

    Le Doc - 22 décembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu The Adventures of Superman T.593 ?
Ecrire une critique