• Critique Inu Yasha T.12 par

    Alucard fout une frousse infernale. Infernale... j'ai souvenir d'avoir fait sous moi au contact de son regard.
    J'ai souvenir aussi d'avoir eu pitié coupable pour notre héroïne, la pauvre, qui est fort jolie et bien fournie en atouts (je parle de ses deux canines bien sur).
    Hellsing est une série originale sur un thème trop visité. elle gagne donc l'ampleur d'un pari difficile. Les graphismes sont trés particuliers mais redoutablement efficaces. Ils tendent pendant toute la série à servir Alucard, qui sert Miss Hellsing qui sert la reine qui sert le thé ! Sans rire, oui, il faut bien l'avouer, il y a des auteurs qui meritent d'être enfermés dans un cachot jusqu'à ce que la suite sorte !

    ormnia - 25 ans - ormnia@hotmail.com

    7

    ormnia - 25 mai 1970

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Inu Yasha T.12 ?
Ecrire une critique