• Critique Smallville T.1 par

    Somebody save me
    Let your warm hands break right through and
    Save me
    I don't care how you do it
    Just stay, stay
    Oh come on
    I've been waiting for you

    En 2003, la série télévisée "Smallville", sur la jeunesse de Clark Kent dans la "capitale mondiale des météores", venait d'entamer sa troisième saison. Un succès qui ne s'est pas répercuté sur les tentatives de Semic de publier le comic-book dérivé produit par DC Comics. Il y a d'abord eu un numéro spécial traduit dans les pages d'un "Superman hors-série", puis les débuts du comic-book mensuel dans une revue format magazine arrêtée au bout de trois numéros. Semic a redonné une nouvelle chance au matériel en librairie en republiant toutes ces histoires dans le premier tome d'un album format poche de la collection "TV Hits". Une collection qui n'a au final connu que deux livraisons, la seconde consacrée aux exploits des Transformers.

    Succès sur le petit écran, flop en BD donc (aux U.S.A., le comic-book a tenu jusqu'au #11 avant d'être annulé). Au scénario, on retrouvait plusieurs auteurs de la série télévisée : Mark Verheiden, Michael Green et Clint Carpenter. Les intrigues papier ne diffèrent donc pas de la mécanique en cours à l'époque dans les premières saison du show, avec le "monstre de la semaine". Sur les six épisodes au sommaire, quatre relatent les rencontres mouvementées entre Clark et sa bande et des personnes qui acquièrent des super-pouvoirs suite à leur exposition à la kryptonite.

    La structure est un brin répétitive, mais les différentes situations rendent la lecture plutôt agréable (avec les mêmes qualités et défauts que la contrepartie télé) et comparé à la plupart des bandes dessinées inspirées de séries TV de l'époque, la partie graphique est de bonne qualité, avec notamment Kilian Plunkett, Tom Derenick, Renato Guedes, Terry Dodson et même l'excellent John Paul Leon pour un segment centré sur Lex Luthor.

    Ce petit album reprend également la série d'articles sur la série télévisée déjà présente dans le "Superman Hors Série" (ce qui n'est pas la partie la plus intéressante de l'ensemble).

    6

    Le Doc - 04 juillet 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Smallville T.1 ?
Ecrire une critique