• Critique Inhumains T.1 par

    Royals, la série rassemblant tous les Inhumains après le crossover IVX fonctionne correctement, et on aime les retrouver actuellement tous les trimestres dans le bookazine Marvel Heroes. Même si l'inspiration ne se présente pas car, on peut faire le parallèle de Médusa malade qui parcourt la galaxie, aux Fantastic Four, période Marvel Now, qui eux-mêmes recherchaient à guérir en voyageant dans l'espace ; mais ces aventures restent agréables à lire. C'est un peu le souci depuis le début avec cette espèce créée par les Krees, ils ont autant de potentiel que les X-Men à tous les points de vue, et pourtant, ils n'égalent jamais leurs places dans le cœur du public. Ce Marvel 100%, rois d'hier et de demain, peut-il faire la différence ?

    Cette série est issue du passé des Inhumains, lorsque Flèche Noire n'était pas encore roi, à l'époque de l'Innommable, introduit dans Mighty Avengers, par Dan Slott. On retrouve alors Medusa, Maximus, Gorgone, Karnak, Triton, Crystal, en adolescents, et sans oublier, l'adorable chiot, Gueule d'Or. Et c'est toute l'ingéniosité du scénario de Christopher Priest (Black Panther), car on découvre une future reine courtisée par deux frères, dont l'un n'est pas encore fou. Maximus est alors dans le groupe, les fans de ce futur adversaire vont être ravis, comme je l'ai été, car il est vraiment ambigu tout le long, donnant à lui seul du panache au récit. Il domine la famille royale, et on ne peut que penser que ce fut un beau gâchis, d'ailleurs, on verra parfois quelques prémices de sa maladie.
    Graphiquement, Phil Noto, connu actuellement sur le run de Star Wars consacré à Poe Dameron, fait un travail exemplaire. Il participe grandement à cette ambiance « Game of Thrones », tout en respectant les traditions des aventures plus classiques, comme, lorsque l'on découvre Spider-Man en guest star.
    Et limite, les cinq épisodes de fin de volume sur Gueule d'Or, illustrés par Gustavo Duarte, et sur les gags imaginés de Ryan North, pourraient, sans me gêner, être un Marvel 100% en entier, tant que c'est cartoonesque et réussi : un vrai bon divertissement comme je les aime.

    Pourtant, encore une fois, on a un bon récit sur les Inhumains à remettre sans soucis entre les mains des débutants comme du confirmé du monde des comics, ils se dirigeront alors sur le Marvel Heroes pour lire la suite de ces aventures... mais cela suffira-t-il cette fois à vaincre dans le cœur des lecteurs les fameux X-Men ? À vous de juger !

    7

    Auray - 24 août 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Inhumains T.1 ?
Ecrire une critique