• Critique Thanos - La Quête de Thanos T.1 par

    Après le huitième numéro de "Marvel Universe" en 2013, contenu réédité ensuite en album en 2016 dans la collection "Marvel Gold", Panini profite de cette année qui marque la sortie au cinéma du long métrage "Avengers : Infinity War" (au succès mondial) pour proposer une nouvelle édition de "La Quête de Thanos" dans une autre collection de son catalogue, celle des "Marvel Graphic Novels" (aux albums un petit peu plus grands que le format comics habituel).
    Cette fois-ci, les épisodes de "Silver Surfer" qui ont vu le retour du Titan Fou ne sont pas inclus pour privilégier la mini-série en 2 chapitres publiée à l'origine en 1990 (et dont la première publication française remonte au "Récit Complet Marvel" #31 en 1991).

    "La Quête de Thanos", c'est tout simplement une des meilleures histoires consacrées au personnage qui fit sa première apparition dans un numéro d'Iron Man en 1955. Jim Starlin a fait mordre la poussière à son gros bébé violet dans deux excellentissimes "annuals" des "Avengers" et de "Marvel Two-In-One". Thanos a fait ensuite une brève apparition dans le bouleversant "La Mort de Captain Marvel"...et puis ce fut le calme plat, jusqu'en 1990, année qui a marqué le retour de Jim Starlin au sein de la Maison des Idées. Dès son premier épisode du "Silver Surfer", Jim Starlin a réintroduit Thanos et n'a pas perdu de temps pour exposer sa mission et les raisons de sa résurrection. Pour reprendre les termes de ce bon vieux Norrin Radd, la Mort, bien-aimée de Thanos, l'a envoyé régler un problème environnemental d'échelle universelle...ce qui passe par l'euthanasie, la mort de 50% de la population de l'Univers.

    Pendant une bonne année, Jim Starlin a posé les bases du méga crossover "The Infinity Gauntlet / Le Gant de L'Infini" (que les vieux lecteurs connaissent aussi sous le titre "Le Défi de Thanos"), dont "La Quête de Thanos" est le prologue. Et quel prologue ! Pour faciliter sa morbide entreprise, Thanos décide de partir à la recherche de six objets qu'il avait déjà tenté d'utiliser par le passé, les joyaux de l'âme (que les spectateurs du Marvel Cinématic Universe connaissent sous le nom de Pierres d'Infinité). Lorsqu'ils seront en sa possession, il pourra contrôler le temps, l'espace, l'esprit, le pouvoir, l'âme et la réalité...et devenir l'égal d'un Dieu.

    Tout au long de sa quête cosmique, Thanos affronte les actuels détenteurs des joyaux, l'Intermédiaire et les Doyens de l'Univers. Une véritable démonstration d'intelligence, de ruse et de puissance; une suite de confrontations savoureuses, entre combats épiques (l'explosif face-à-face avec le Champion) et tête-à-tête subtils et machiavéliques. C'est un véritable régal que de voir le Titan se jouer de ses adversaires de cette façon, dans un récit implacable où tous les coups sont permis.

    Sur "La Quête de Thanos", Jim Starlin a fait équipe de nouveau équipe avec le dessinateur Ron Lim, qui est devenu au fil des années un de ses collaborateurs réguliers et qui a livré ici une de ses meilleures prestations. Sens du détail, décors vertigineux, scènes d'action qui ébranlent les planètes, personnages charismatiques...et la représentation du pouvoir des joyaux, six pages étourdissantes.

    Je le répète, "La Quête de Thanos" est une des meilleures histoires consacrées au Titan Fou, une passionnante exploration de toutes les facettes d'un personnage fascinant.

    9

    Le Doc - 01 juin 2018

    2 membres aiment | Vous avez aimé cette critique Annuler
Vous avez lu Thanos - La Quête de Thanos T.1 ?
Ecrire une critique