• Critique Thanos T.1 par

    « Thanos, le samaritain »… autant dire que le titre est assez drôle pour celui qui a déjà détruit un univers entier, cela mérite bien un Marvel Deluxe pour poser la réflexion. Le livre fait suite à Thanos Impérative, mais grâce à l'introduction, nous pouvons rattraper notre retard facilement et étudier, suite au film Avengers Infinity War, si Thanos est aussi charismatique que Josh Brolin qui l'incarne sur le grand écran.

    En tout cas la première moitié du livre est vraiment intéressante pour ceux qui veulent en savoir plus sur le Titan fou, on a une belle entrée en matière. Effectivement, on nous résume grâce à des méditations, toute la psychologie et le passé de Thanos, et surtout, comment il est arrivé à la conclusion de vouloir réparer ses erreurs, et plus précisément d'aider la planète Rigel-3. Tout s'avèrera très utile pour la suite du récit, car de nombreux dialogues vont se parsemer tout le long de notre lecture.
    On est ravie de revoir tout l'univers cosmique et notamment Galactus, ou Adam Warlock. La bataille avec ce premier est vraiment passionnante, et vaut, à elle toute seule, peut-être l'achat de ce livre, mais, malheureusement, il y a un « mais ».
    La deuxième partie, le point fort du livre devient le point faible, trop de dialogue qui noient toute l'intensité du récit, pourtant encore connecté à Galactus et même à un Beyonder réincarné que j'ai eu la joie de revoir depuis mon cycle d'Avengers d'Hickman. On croisera le clown du coin, Pip le Troll, et l'ancien Star-Lord de l'époque Annihilition. Peut-être m'a-t-il manqué la lecture de Thanos imperative finalement, car je connais très peu cette version de Peter.
    Dans tous les cas, les dessins de Keith Giffen (Annihilation) et Ron Lim (infinity Gauntlet avec Starlin justement) sont de toute beauté, certaines doubles pages de l'univers ou des vues d'ensemble sont vraiment à couper le souffle, c'est d'autant plus dommageable pour la deuxième partie du livre qui tire alors un coup dans l'eau.

    Un bilan où je mettrais le verre à moitié plein en valeur : la première partie est vraiment à lire, tant elle s'applique à résumer le nouveau statut quo du Titan fou de 2003, encore valable aujourd'hui. Je conseille bien sûr l'achat avant tout aux lecteurs confirmés, puis aux débutants qui ont l'intention de rattraper leur retard sur l'univers cosmique de Marvel, en prenant le futur omnibus Annihilition en fin d'année par exemple.

    6

    Auray - 08 juin 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Thanos T.1 ?
Ecrire une critique