• Critique Planète Hulk T.1 par

    Si vous vous rappelez bien, j’ai détesté le film Thor Ragnarok qui insultait “planète Hulk” sur bien des aspects. Et justement, Panini comics a eu la bonne idée de rééditer l’intégrale de cet arc en Marvel Deluxe.

    Pour rappel, juste avant Civil war, les illuminati décident de bannir Hulk de la Terre car jugé trop dangereux. Ainsi le groupuscule l’envoie dans l’espace à destination d’une planète inhabitée mais, fort évidemment, le trajet ne se passera pas bien, et le vaisseau dérivera vers une planète hostile, du nom de Sakaar, dont le peuple emprisonnera Hulk dès son arrivée. Vu sa force prodigieuse, l’empereur va faire du géant vert un gladiateur qui prouvera qu’il est bien plus qu’un monstre surpuissant.

    Je ne suis pas un fan de Hulk, mais “planète Hulk” est le récit qui m’a réconcilié avec le personnage. Greg Pak va astucieusement montrer toute la classe du personnage, rongée par la colère, mais qui va se transcender pour sauver toute une planète. Car cette saga s’inspire de ces œuvres telles que “Gladiator” ou “Warlord of Mars” où notre héros va, par la force des choses, diriger une rébellion qui amènera la paix sur Sakaar. Le récit se veut grandiloquent, épique et iconique rétablissant totalement l’image de Bruce Banner. Et comme tout bon récit de science fiction, il est aussi question de sujet social tel que la discrimination et le racisme et aussi l’intégration. Du coup, il y a même une touche de drame qui permet de rajouter un soupçon de passion au tout.

    Cerise sur le gâteau, la série est illustrée par Carlo Pagulayan qui livre un travail délicieux dans un pur style iconique marqué par une précision dans le sens du détail amenant un travail très propre. Il parvient aussi à donner vie à tout un univers avec une vraie créativité dans la diversité. D’ailleurs, son design du Hulk Gladiateur marque les esprits et ajoute de la superbe au personnage mais aussi un petit côté péplum à la saga. Si vous ne connaissez pas encore l’artiste, n’hésitez pas à le découvrir via cette oeuvre.

    En somme, “planète Hulk” est mon récit préféré sur Hulk. Ce dernier fait honneur au personnage et le plonge dans une quête et rébellion épique qui montrera que le géant vert est loin de n’être qu’un monstre sans pitié plus bête que ses pieds. C’est juste un classique du genre qui vous lavera de ce mauvais souvenir qu’est “Thor Ragnarok”… A coup sûr !

    9

    Blackiruah - 07 février 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Planète Hulk T.1 ?
Ecrire une critique
    Autres critiques séries de Blackiruah au hasard
  • House of M
    10