• Critique Deadly Class T.7 par

    Ainsi, Marcus est vivant et le petit groupe de King's Dominion l’a rejoint… le tout accompagné d’une mafia ninja qui veut en découdre avec notre héros…. Manque de bol pour ces derniers, les enfants sont des assassins en herbe : et ils ne vont pas se priver de le montrer !

    Ça faisait un moment que j’attendais ça et ce volume est juste exceptionnel. Pourtant, c’est de la baston et un massacre tout le long de cet album, mais c’est passionnant à chaque page, chaque case même ! Le lecteur est balancé par la virtuosité de Wes Craig qui a pleins de petites astuces pour varier les représentations de ce petit carnage en règle et Rick Remender profite de la richesse de ses personnages pour mouvementer cette bataille sanglante.

    Car cette tuerie est rythmée avant tout par les capacités et caractères de chacun qui vivront le tout de différente manière. Et le duel Marcus / Victor en est le parfait exemple. A travers ce massacre, les deux vont aussi s’affronter dans un combat à mort (en exécutant les ninjas tout autour évidemment), confrontation qui sera physique et psychologique qui rendra l’affrontement épique tant physiquement que mentalement. L’auteur réussit même à faire des moments iconiques.

    Bien sûr, la fin ne sera pas heureuse mais elle nous réserve son lot de surprise, certaines positives, d’autres tragiques, mais j’ai hâte de découvrir la suite avec un tel volume si passionnant à lire !

    9

    Blackiruah - 02 mars 2019

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Deadly Class T.7 ?
Ecrire une critique