• Critique Nailbiter T.5 par

    Buckaroo, le berceau des bouchers, la ville aux nombreux mystères, attire comme un aimant ceux qui sont désireux d’en résoudre l’énigme. Tous les personnages refluent vers Buckaroo, certains pour comprendre ou d’autres pour se venger. Mais Alice, elle, n’est jamais partie, elle n’a jamais connu la sérénité que l’on peut trouver ailleurs. Plus le temps passe, plus la jeune fille a peur, peur de ce qu’elle est, de ce qu’elle pourrait devenir. Et elle n’a jamais été aussi proche qu’aujourd’hui de découvrir les réponses aux nombreuses questions qu’elle se pose sur elle et sur cette ville.

    Dans ce nouveau tome de « Nailbiter », Alice est au centre du récit, c’est au travers de ses yeux et de son cheminement que nous allons commencer à démêler l’énigme qui plane autour de l’origine des bouchers. Un important flash-back sur le passé de Warren va également nous introduire cette avancée dans l’histoire. C’est assez agréable de retrouver tous les personnages principaux dans la ville de Buckaroo, l’intrigue est recentrée, le rythme est plus soutenu que dans le tome précédant et pour ne rien gâcher l’atmosphère est toujours aussi malsaine.

    Les planches sont un plaisir d’harmonie pour les yeux, en parfaite adéquation avec l’ambiance de la série. Les couleurs sont à dominante rouge et noire, comme le sang et la nuit. D’ailleurs, la nuit est quasi omniprésente au fil des pages, ce qui nous plonge dans une impression d’obscurité permanente et oppressante accentuée par l’encrage très présent. Le dessin, l’encrage et la mise en couleur servent ainsi, avec talent, l’immersion du lecteur dans l’histoire.

    Le premier mot qui me vient après la lecture du « Pacte de sang » c’est : ENFIN ! Enfin l’histoire avance, le récit sort de sa torpeur. L’intrigue parvient à nous capter à nouveau et à nous faire oublier la frustration du comicbook précédent. De quoi nous laisser impatient de découvrir le tome suivant et surtout le dénouement final de la saga !

    8

    Equinoxe - 30 mai 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Nailbiter T.5 ?
Ecrire une critique