• Critique Outcast T.6 par

    "Invasion", le sixième tome de "Outcast", regroupe les épisodes 31 à 36 de la série de Robert Kirkman et Paul Azaceta. La partie graphique est comme à chaque fois l'un des points forts du titre. Le découpage du dessinateur, avec ses "petites cases" dans les cases qui permettent de se focaliser sur des détails en particulier, réussit à ne pas rendre les nombreuses scènes de discussions trop monotones (dans les premières pages du numéro 31, il y a des superpositions d'éléments qui intriguent alors qu'on pourrait penser qu'il s'agit juste d'un banal échange entre un père et son fils).

    Et quand l'horreur survient, la tension est palpable, presque étouffante parfois (toujours dans le #31, le final tranche, c'est le moins qu'on puisse dire, avec l'apparente décontraction du début).
    Pourtant, et malgré ses qualités, "Outcast" n'arrive jamais à s'affranchir de ses défauts pour s'imposer dans le genre de la bande dessinée horrifique.

    Les personnages sont toujours aussi bien campés et les scènes-chocs sont efficaces. L'introduction d'un nouvel antagoniste pour remplacer Sidney à la tête des possédés, modifie le rapport de forces car les deux hommes n'ont pas vraiment les mêmes méthodes. Ce Rowland est même beaucoup plus dangereux que Sidney et il n'est pas du genre à accepter les erreurs dans son propre camp.

    Mais Robert Kirkman fait encore une fois un peu trop traîner les choses. La dynamique évolue (après des épisodes centrés sur le duo Kyle Barnes/Révérend Anderson, le combat contre les forces maléfiques qui se rassemblent dans la ville Rome est plus organisé, Kyle se retrouvant dans une position de sauveur entouré de ses fidèles), mais ça ronronne quand même un peu pendant un peu plus du tiers du bouquin (décompressé, avec des chapitres qui se lisent très vite), avant que les choses s'accélèrent de nouveau dans les deux dernières parties.

    Et ce qui arrive surprend, relance l'intrigue et promet de futurs développements intéressants. Oui, "Outcast" est une série inégale...mais Robert Kirkman sait quand même entretenir l'intérêt pour donner envie de retourner à Rome dans le tome suivant...

    6

    Le Doc - 23 novembre 2018

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu Outcast T.6 ?
Ecrire une critique