• Critique L'Intrépide T.1 par

    https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2017/12/18/lintrepide-tome-1/

    Mon avis :

    L’histoire : L’Intrépide arrive à travers un portail à notre époque, ou plus exactement en 2013. Petit problème : lui il vient de 1976 alors il est totalement perdu. Et quand son ennemi juré le Voleur Vert va débarquer chez sa Mémé un combat entre eux va commencer. Suite à ce combat L’Intrépide va se retrouver éparpillé à travers différentes époques et va devoir tout faire pour rentrer chez lui. Mais ce n’est pas simple car le Voleur Vert est toujours présent !
    Déjà le premier point que je souhaite aborder c’est que cette histoire est géniale car elle parle aux néophytes comme moi, mais aussi aux grands fans de comics. Tout simplement parce que c’est un nouvel univers, avec un héros et un méchant inédit. Mais ça plairas aussi aux fans purs et durs et comics car il y a des références. Marcus est un grand fan de super-héros et notamment de Spider-Man alors bien sûr vous trouverez des clins d’œil à cet univers. Comme par exemple le Voleur Vert qui de nom peut faire penser au Bouffon Vert. Ou encore la Mémé qui peut ramener à Tante May.
    Ensuite ce qu’il faut savoir c’est que L’Intrépide n’en est pas à sa première aventure. L’Intrépide c’est un personnage créé par Marcus quand il avait dix ans, soit en 1976. Et oui, c’est pour ça que le personnage vient de cette époque là. À ce moment-là, Marcus n’a créé que quelques pages, mais trente-sept ans plus tard il ressort ces personnages atypiques des cartons et encore un peu plus tard voilà ce que ça donne.
    Alors il est difficile de vous parler plus en détail de l’histoire car ce n’est que le tome un et que quatre-vingt-seize pages ça passe très vite. Mais rien qu’avec tout ça, ou si vous connaissez Marcus et son univers, vous savez que vous pouvez découvrir cet univers sans risque !

    Les personnages : L’Intrépide est un héros qui a un pouvoir très particulier. À ma connaissance aucun autre héros n’a ce genre de pouvoir, mais comme je le dis souvent je ne sais pas tout sur tout. En tout cas quel est son pouvoir ? Et bien c’est simple : il obtient les capacités de ce qu’il mange. Par exemple s’il mange des cuisses de grenouilles il sera capable de sauter très haut. Ou s’il mange du hibou il pourra voir dans le noir. Vous voyez le principe ? Je vous laisse la surprise de ces autres repas dans le livre, car il y en a au moins un qu’il faut découvrir par soit même. En dehors de ça c’est un personnage énigmatique. Car même si l’on découvre des flash-back qui nous montre la découverte de ses pouvoirs et la manière dont il a grandi on ne sait rien de lui. Ni sa véritable identité, ni son but dans la vie : rien. Juste qu’il aime être un héros et qu’il apprécie beaucoup sa Mémé.
    Ensuite il y a bien sûr le Voleur Vert. Lui il est encore plus énigmatique. Car en dehors de son désir de battre L’Intrépide on ne sait quasiment rien de lui. On peut cependant découvrir une partie de ses pouvoirs dans ce tome. Il est logique de ce dire que dans la suite il prendra de plus en plus d’ampleur.
    Impossible de parler de ce comics sans parler de Mémé. De son vrai nom Yvonne Chalamond nous savons qu’elle a connu Pierre et Marie Curie. C’est aussi à travers son personnage que L’Intrépide va découvrir ses pouvoirs.
    En plus de ces trois là il y a plus d’un personnage secondaire. Mais les principaux se résume surtout à L’Intrépide et le Voleur Vert, sans oublié cette chère Mémé !

    Point fort : Le dessin et l’originalité de l’histoire. Déjà je vais parler du premier point. Je suis totalement amoureuse des dessins de Guillaume Lapeyre. Ce qu’il fait est juste magnifique et ça me donne vraiment envie de découvrir d’autres projets sur lesquels il travaille comme City Hall.
    Ensuite, un peu comme un Captain América qui se réveil des années dans le futur, L’Intrépide découvre notre monde moderne au début de ce comics. C’est très humoristique, mais comme j’ai fait une comparaison vous me direz « ce n’est pas vraiment original du coup ». Et c’est vrai. Ce qui est original dans ce comics ce sont les voyages temporels et surtout le pouvoir de L’Intrépide. J’en ai déjà parlé plus haut donc je ne reviendrais pas dessus, mais pour moi c’est aussi le gros point fort de cette histoire.

    Point faible : Trop court ? Et surtout : où est la suite ? Effectivement quatre-vingt-seize pages c’est vraiment très court. C’est donc une mise en bouche qui nous met en scène l’univers et les personnages. Mais bien sûr le plus gros de l’intrigue se passera dans la suite. Mais pour ça… il faudrait que cette suite arrive. Il y a quelques mois Marcus a parlé d’une surprise par rapport à L’Intrépide, depuis j’attends et j’espère qu’il s’agit de l’annonce de la suite. Car je veux absolument la lire ! Mais en attendant cela fait plus de trois ans que ce premier tome est sortit…

    Avis global : Pour moi Marcus est une référence dans l’univers vidéoludique. Quand j’ai commencé à vraiment m’intéresser aux jeux vidéo il y a de nombreuses années il est l’un des premiers journalistes que j’ai découvert. Et encore maintenant je continue de le suivre et j’ai même eu la chance de le rencontrer une fois ! Alors quand j’ai su il y a quelques années qu’il sortait un comics j’ai sauté sur l’occasion. Et je dois dire que, comme je l’ai montré dans cette chronique, j’ai adoré ! Alors quand je l’ai découvert il y a trois ans – car je l’ai eu à sa sortie – je n’y connaissais pas grand-chose aux comics. J’avais déjà vu des films Marvel et DC, mais je n’avais jamais lu de comics directement. Et encore maintenant je suis novice dans ce milieu. Mais ça ne m’a pas empêché de totalement adorer cet univers. Donc je recommande chaudement ce premier tome de L’Intrépide même si la suite se fait attendre…

    10

    Anteiku - 18 décembre 2017

    Avez-vous aimé cette critique ? OUI NON
Vous avez lu L'Intrépide T.1 ?
Ecrire une critique